Algérie : La CIPA prête à financer la formation des chercheurs et étudiants du CDER



Algérie : La CIPA prête à financer la formation des chercheurs et étudiants du CDER

ALGER - La Confédération des Industriels et des Producteurs Algériens (CIPA) a annoncé mardi dans un communiqué sa disponibilité de doter le Centre de développement des énergies renouvelables (CDER) de centres de recherche et de laboratoires de certification, ainsi qu'à prendre en charge le financement de la formation des chercheurs et étudiants du centre.

Cet engagement a été exprimé par la CIPA lors d'une rencontre organisée lundi au niveau de son siège et présidée par son président, Abdelwahab Ziani, en présence du directeur de la division hydrogène renouvelable au CDER, le Dr M’Raoui Abdelhamid, et du président de la Fédération de la transition énergétique et des énergies renouvelables de la CIPA, Belkacem Haouche, a précisé la même source.

Lors de cette rencontre, la CIPA a tenu à exprimer sa volonté de doter le CDER de centres de recherche et laboratoires de certification, le qualifiant d'"un maillon essentiel dans la chaine des valeurs de l’industrie solaire".

Elle a promis aussi de prendre en charge des opérations de financement de la formation et de mise à jour pour les chercheurs ainsi que celle des étudiants de ce Centre de recherche placé sous tutelle de la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique (DGRST) relevant du secteur de l’Enseignement et de la recherche scientifique.

Considérant cette rencontre comme le "prélude" à un partenariat envisagé, la Confédération a noté que les discussions entre les deux parties ont porté notamment sur les voies, moyens et solutions pouvant conduire à une coopération.

A cet effet, la CIPA a exprimé sa disponibilité et son engagement à accompagner les pouvoirs publics pour réussir la mutation énergétique fixée à 2030, "année décisive pour le recours à l’hydrogène vert comme nouveau vecteur du tout nouveau modèle énergétique international".

Elle s'est dite, en outre, prête à se joindre aux efforts nationaux portés sur la concrétisation, par les énergies renouvelables, de la transition énergétique.

"Cette rencontre sera le tremplin vers de nouvelles actions que les deux parties s’emploieront à concrétiser ensemble pour œuvrer à l’aboutissement de la transition énergétique nationale", a noté la CIPA précisant que des "rencontres plus techniques sont prévues dans les prochains jours".


source: aps.dz

A voir aussi