Tunisie : Journées du Maroc en Tunisie: RDV incontournable alliant culture, musique, cinéma et gastronomie

  • Agenda / 36 / Africa-Bi2
  • 05 décembre 2017 08h50 19 décembre 2017 08h50 | Tunisie


Tunisie : Journées du Maroc en Tunisie: RDV incontournable alliant culture, musique, cinéma et gastronomie

A l’initiative de l’ambassade du Maroc en Tunisie, les Journées du Maroc se tiendront du 05 au 19 décembre 2017 en Tunisie sur le thème «Culture, dialogue et bon voisinage».

En marge de ces journées, plusieurs  événements seront au menu, en misant sur la culture, la musique, le cinéma et la gastronomie. Ainsi, des débats et des conférences seront organisés sur les droits de l’Homme et la condition de la femme.

Un grand concert intitulé «Horizons Andalous», sera donné à l’ouverture à l’Acropolium de Carthage par l’Ensemble International Rencontre et Paix, sous la présidence de l’artiste marocain Ali Alaoui.

Une table ronde, sur le thème «Education aux droits de l’Homme et à la citoyenneté, les questions de la liberté et de la responsabilité»,  sera également initiée, le 11 décembre, en partenariat avec l’Institut Arabe des Droits de l’Homme et le Conseil National des Droits de l’Homme, avec le soutien du ministère tunisien de l’Education.

Toujours au menu, un hommage sera rendu à l’écrivaine et féministe marocaine Fatema Mernissi, sous le titre «Combats de femmes maghrébines, Fatema Mernissi, l’œuvre et l’exemple», et ce, par l’ambassade, en collaboration avec le collectif «Les Journées Féministes Maghrébines» et la Bibliothèque Nationale de Tunisie.

S’inscrivant dans le cadre de la décentralisation, une journée dédiée au court-métrage sera organisée, le 16 décembre à Monastir, avec le soutien du Centre Cinématographique Marocain.

Par ailleurs, un événement promotionnel de trois jours, dédié à la découverte des traditions et des innovations culinaires marocaines, sera au programme.

En clôture, un dîner thématique en l’honneur des membres de l’Association des Anciens Etudiants Tunisiens au Maroc sera offert, afin de renforcer les liens d’échange humain, culturel et économique entre les deux pays.


source: L'Economiste Maghrebin