Tunisie :La Tunisie à Londres pour restaurer la confiance des touristes anglais

  • 07 novembre 2017 / Actualité / 457 / Africa-Bi1


Tunisie :La Tunisie à Londres pour restaurer la confiance des touristes anglais

La Tunisie participe, du 6 au 9 novembre 2017, au Salon mondial du tourisme (WTM) qui se tient actuellement à Londres.

Une importante délégation tunisienne de responsables et de professionnels, conduite par Salma Elloumi-Rekik, ministre du Tourisme et de l’Artisanat,  participe à ce salon.

Ils auront, trois jours durant, à s’investir aussi bien dans les locaux du salon que sur le plan médiatique pour véhiculer l’image d’une Tunisie stable et accueillante.

Ils seront mus par l’objectif de restaurer la confiance des touristes britanniquesqui ont déserté massivement la destination au lendemain de l’attentat terroriste de Sousse en 2015 qui a porté un coup dur au tourisme tunisien sur le marché anglais des voyages.

Apres l’amélioration des conditions sécuritaires et la levée en avril dernier des restrictions de voyages en Tunisie, décidée par les autorités britanniques, le mot d’ordre est aujourd’hui à la reprise de ce marché et à la reconquête des parts de marché perdues sur un marché qui avait fourni à la Tunisie plus de 420 000 touristes anglais en 2014.

Au menu de la participation tunisienne figurent plusieurs contacts professionnels avec les principaux tour-opérateurs britanniques dont, notamment, les premières responsables de Thomas Cook et de TUI qui, à eux seuls, détiennent plus de 80% du marché britannique des voyages.

Rappelons que ceux-ci ont annoncé, après la décision de la levée des restrictions de voyage sur la Tunisie, leur retour en Tunisie et ont même pris des décisions concrètes dans ce sens.

En témoigne d’ailleurs la décision de Thomas Cook de reprogrammer la destination tunisienne à partir de février prochain avec sept vols par semaine sur la Tunisie. Cette disponibilité britannique interpelle les professionnels tunisiens à Londres. Il s’agit d’œuvrer pour en tirer le meilleur profit pour le tourisme tunisien.


source: L'Économiste Maghrebin

A voir aussi