Tunisie:instance tunisienne de l’investissement ,Nouvelles créations, extensions et renouvellements



Tunisie:instance tunisienne de l’investissement ,Nouvelles créations, extensions et renouvellements
Le nombre de projets à intérêt national représente 44 et 66% du montant des investissements et 81% du nombre de postes d’emploi. Les projets totalement exportateurs représentent 29% du total avec un montant d’investissement de 30%.

L’Instance tunisienne de l’Investissement (TIA), qui se veut l’interlocuteur unique de l’investisseur, a lancé le slogan « Simplifier, harmoniser, digitaliser et faciliter le parcours investisseur en Tunisie ». D’après les derniers chiffres disponibles, durant les 10 premiers mois de 2020 (jusqu’au 31 octobre de cette année), le nombre des projets déclarés est de 45 pour un montant d’investissement de 1911 MDT, ce qui permettrait la création de 12.759 emplois. Le nombre des projets est réparti entre les créations (58%), les extensions (38%) et le renouvellement (4%).

Quant au montant de l’investissement, il est divisé entre les créations (62%), les extensions (30%) et le renouvellement (8%). Enfin, le nombre de postes d’emploi est réparti entre les créations avec 43%, les extensions avec 53% et le renouvellement avec 4%. Ces investissements concernent plusieurs secteurs, dont les énergies renouvelables, le tourisme, l’industrie  et les services. A titre d’exemple, dans le secteur industriel, le nombre de projets est de 57,8% du total, alors que l’investissement dans ledit secteur représente 48,6% et les emplois 74,5%.

Nombre de projets en évolution

Le montant d’investissement supérieur ou égal à 50 MDT ou 500 postes d’emploi. Le nombre des projets à intérêt national représente 44% et 66% du montant des investissements et 81% du nombre de postes d’emploi. Les projets totalement exportateurs représentent 29% du total, avec un montant d’investissement de 30%. Les projets vont générer  65% des postes d’emploi. Ils se trouvent dans plusieurs régions de la République, à savoir Tunis, Ariana, Ben Arous, Bizerte, Nabeul, Béja, Kairouan, Zaghouan, Mahdia, Monastir, Sidi Bouzid, Sousse, Gafsa, Gabès, Tataouine et Médenine.

On constate, malheureusement, que les régions de l’ouest du pays (Nord, Centre et Sud) ne sont pas concernés par les projets. On constate aussi que le nombre de projets a évolué de 28 en octobre 2019 à 45 en octobre 2020, soit un accroissement de 62%. Quant au montant de l’investissement, il a régressé, passant de 1.973 DT en octobre de l’année écoulée à 1.911 DT en octobre de cette année, ce qui correspond à une baisse de 3%. Une chute a été également enregistrée au niveau des postes d’emploi, qui sont passés de 13.734 en octobre 2019 à 12.759 en octobre de cette année soit -7%.


source: la presse. tn

A voir aussi