Tunisie-Focus Business | Séduire les investisseurs étrangers



Tunisie-Focus Business | Séduire les investisseurs étrangers

L’investissement direct étranger constitue l’une des composantes de la croissance, de la création de richesses et des postes d’emploi dans toutes les régions du pays. Mais cela exige, auparavant, l’amélioration du climat des affaires qui a certes réalisé des progrès depuis le 14 janvier 2011. Mais certains aspects sont perfectibles comme ceux qui concernent la paix sociale et la sécurité. Pour choisir d’investir dans un pays donné, les investisseurs tiennent compte de plusieurs paramètres et critères pour s’assurer que le risque investissement n’est pas très grand. Les agences de notation effectuent régulièrement des études sur le climat des investissements avant d’émettre leur notation qui est prise en considération par les investisseurs étrangers.

Ces notations sont établies à moyen et long terme en toute neutralité. Le cadre juridique relatif à l’investissement promulgué comporte, certes, plusieurs avantages aux investisseurs, mais cela reste insuffisant tant que l’environnement de travail reste malsain et peu stimulant. La Tunisie dispose des compétences dans plusieurs domaines à un coût relativement bas par rapport à ceux des autres pays. Cependant, certaines spécialités ne sont pas encore disponibles, ce qui oblige les entreprises étrangères à recruter des coopérants de leur pays ou d’autres pour effectuer certaines tâches de haut niveau.

D’où la nécessité de remodeler le système d’enseignement supérieur et celui de la formation professionnelle en prenant en compte les exigences des nouveaux métiers. La paix sociale constitue aussi une composante essentielle dans l’investissement. Or, l’on constate souvent des mouvements sociaux dans plus d’un secteur, ce qui provoque l’arrêt répétitif du travail. Cette situation a des répercussions négatives sur le rendement de l’entreprise appelée à faire preuve de plus d’efforts pour être compétitive et performante.

Aucun investisseur n’accepte que les activités de son unité soient arrêtées même si les motivations de ces mouvements sociaux sont compréhensibles comme les augmentations salariales, le recrutement et le développement régional souvent exigés par les protestataires. Les protestataires ont ciblé plus d’un secteur comme ceux des hydrocarbures, le textile-habillement et autres. Toutes les parties prenantes doivent assumer leur responsabilité pour assurer la croissance du pays et préserver l’intérêt national.

L’administration a intérêt, de son côté, d’améliorer son rendement vis-à-vis des investisseurs pour leur permettre de créer rapidement leurs projets sans perte de temps. Les services de la douane sont aussi un élément de taille dans la facilitation de l’investissement dans la mesure où ils sont chargés de dédouaner les produits et matières premières importés par l’entreprise en évitant autant que faire se peut les retards de livraison et les attentes inutiles, sachant qu’un statut du chef d’entreprise partenaire a été institué pour faciliter le traitement des importations du chef d’entreprise sans attendre des délais supplémentaires pour récupérer sa marchandise. C’est dire que plusieurs dispositions doivent être prises par les autorités publiques en vue de séduire les investisseurs étrangers qui ont toujours fait des remarques sur les lourdeurs de l’administration.


source: presse.tn

A voir aussi