Tunisie:Déconfinement , Près de 50% des entreprises travaillent désormais normalement



Tunisie:Déconfinement , Près de 50% des entreprises travaillent désormais normalement

Environ la moitié des entreprises interrogées (44%) ont repris leur activité normale depuis le premier jour du déconfinement progressif ( soit le 11 mai 2020), selon une étude réalisée par l’IACE, en juin 2020 et publié fin août.

Pour 70,4% de ces entreprises, le travail partiel est la méthode de travail la plus utilisée, d’après cette étude menée auprès de 500 entreprises pour suivre de près la reprise des activités des entreprises après le confinement et évaluer les attentes des chefs d’entreprises vis-à-vis du gouvernement.

Cette enquête a fait ressortir une augmentation en moyenne de 5,15% est enregistrée par les chefs
d’entreprises au niveau de la production et une hausse en moyenne de 4,87% au niveau de la distribution alors que les exportations ont diminué en moyenne de 11,4%.

L’évolution des activités des entreprises après le déconfinement a montré une augmentation en moyenne de 4,2 % est enregistrée par les chefs d’entreprises au niveau du chiffre d’affaires et une diminution de 5,2% au niveau de la trésorerie.

S’agissant des problèmes rencontrés après le déconfinement, les chefs d’entreprises enquêtés ont évoqué des problèmes liés à la situation financière (70%) contre 58,22% pour les problèmes liés au capital humain et ce quelque soit la taille ou le secteur de l’entreprise.En outre, 23% des chefs d’entreprises interrogés ont cité d’autres problèmes tels que des difficultés au niveau de l’approvisionnement, des procédures de douanes, de retard de recouvrement et des problèmes de transports.

Situation des employés après le déconfinement

Environ 78,38% des chefs d’entreprises ont déclaré qu’ils ont payé la totalité des salaires de leurs employés du mois de mai 2020, que ce soit avec ou sans recours au décret-loi annoncé par le gouvernement.Pour le mois de juin 2020, 82,27% des chefs d’entreprises ont déclaré qu’ils ont payé la totalité des salaires de leurs employés que ce soit avec ou sans recours au décret-loi annoncé par le gouvernement.

En ce qui concerne l’évolution des postes d’emplois depuis mars 2020, 69% des chefs d’entreprises interrogés ont déclaré qu’ils n’ont pas enregistré une réduction des postes d’emploi depuis le début de la pandémie (Mars 2020).

D’autre part, l’enquête a noté que 14% des chefs d’entreprises ont affirmé une diminution de plus de 25% des postes d’emploi dans leurs entreprises. Il s’agit d’une réduction effectuée soit suite au chômage technique soit par le non renouvellement des contrats à durée déterminée (CDD).

Selon la même source, 22,37% des chefs entreprises interviewés envisagent de recruter des employées au cours des mois de juillet, août et septembre 2020. Les profils les plus demandés sont les ingénieurs, les commerciaux, les ouvriers du bâtiment, les techniciens et les auditeurs et comptables


source: webmanagercenter

A voir aussi