Tunisie:Coopération tuniso-américaine ,Un centre de formation pour affiner la production fourragère



Tunisie:Coopération tuniso-américaine ,Un centre de formation pour affiner la production fourragère
Dans le cadre de la coopération tuniso-américaine, un centre de formation dans la fabrication des fourrages a été mis en place.  Ce centre relevant de l’Institut national agronomique de Tunisie (Inat) et du Conseil américain des céréales (Usgc) vise à améliorer la fabrication des produits fourragers dans tous les coins de la Tunisie.

Le Centre régional de formation dans le domaine fourrager qui couvre l’Afrique et le Moyen-Orient relevant de l’Inat est spécialisé dans la formation des propriétaires d’usines de fabrication des produits fourragers ainsi que des producteurs des volailles, du lait, des viandes rouges et des aquaculteurs, et ce, à travers des programmes de formation qui ont fait leurs preuves et qui ont permis notamment  l’amélioration des activités relatives à la fabrication des fourrages.

La formation dans ledit centre aux Etats-Unis a profité jusqu’ici à 200 apprenants et spécialistes. Elle a permis d’assurer un saut qualitatif au niveau de la production des produits fourragers destinés au cheptel et d’utiliser des techniques modernes et efficaces. Le centre est présenté, dans ce cadre, comme une institution pilote dont le but et la mission consistent à moderniser le secteur des fourrages et l’élevage en Tunisie. Une cérémonie a été organisée récemment pour fêter la réussite de réalisation de ce centre de formation dans la fabrication des produits fourragers.

Pour un saut qualitatif durable

Mme Aqssa Bahri, ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche,  a souligné que le Centre régional de formation dans la fabrication des produits fourragers à l’Inat constitue une phase importante dans les relations entre le peuple tunisien et le peuple américain, qui démontre la solidité des liens entre les deux pays et leur ambition de travailler davantage dans l’intérêt commun. Et d’ajouter que le choix du plus célèbre institut agronome en Afrique et dans le monde arabe,  en l’occurrence l’Inat, âgé de 122 ans, pour la réalisation de ce projet, n’est pas fortuit.

L’oratrice a indiqué, par ailleurs, que ce centre régional de formation vise à développer le secteur des produits fourragers à la faveur d’une formation de haut niveau pour les techniciens, ingénieurs et vétérinaires opérant dans le secteur de fabrication des produits fourragers et la production animale, ce qui a des impacts positifs sur la productivité et la qualité des produits des animaux.

L’ambassadeur des Etats-Unis à Tunis s’est félicité, de son côté, de la réalisation dudit centre qui constitue un exemple réussi du partenariat continu entre les USA et le ministère tunisien de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche. Cela a permis de renforcer l’innovation et de créer des opportunités de travail dans le secteur agricole. Selon l’orateur, la modernisation du secteur agricole et l’optimisation des procédures ont un impact important sur la stimulation de l’économie nationale, et ce, à travers l’accroissement des quantités des produits agricoles de haute gamme. 

Après la cérémonie, une séance de travail a eu lieu entre la ministre de l’agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche et l’ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie pour traiter des mécanismes de développement des relations de coopération entre les deux pays à l’avenir. A noter que l’agriculture constitue un pilier de l’économie tunisienne faisant travailler près de 17% de la main-d’œuvre et contribuant avec 10% dans le PIB. Le secteur dispose encore de capacités de croissance. Les USA ont réservé, d’ailleurs, une unité d’assistance au sein de l’ambassade américaine pour une valeur de 12 millions de dollars destinés à appuyer trois projets dont le projet USGC-INAT et qui consiste à lancer le Centre tunisien de formation pour la fabrication des produits fourragers.


source: la presse.tn

A voir aussi