Algérie : Transition énergétique , Un défi à relever

  • 01 août 2017 / Actualité / 472 / Emerging Africa


Algérie : Transition énergétique , Un défi à relever


D.R

Pour de nombreux pays, la transition énergétique constitue un défi majeur. Par conséquent, ils sont appelés à redresser leur économie, nécessitant une nouvelle politique, tournée essentiellement vers l’innovation, la compétitivité et la qualité.

L’Algérie qui fait partie de ce lot, a entamé depuis plusieurs années ce processus. La perception de notre pays par rapport à cette nouvelle politique énergétique  est  d’aller progressivement vers un mix énergétique qui tienne compte, entre autres, des ressources énergétiques les plus disponibles et les plus abordables. En effet, au vu de la grande importance accordée à ce nouveau concept, l’entreprise publique Sonatrach organisera une rencontre sur le thème «Innovation et partenariat, dans un contexte mondial de transition énergétique». Cette importante rencontre, qui se tiendra du 19 au 22 novembre 2017 au Centre de Conventions d’Oran, a pour objectif de permettre aux cadres de la compagnie, ainsi qu’à la communauté scientifique, nationale et internationale, de débattre des derniers développements et innovations, face aux défis de la transition énergétique. Il s’agit également d’une opportunité offerte aux acteurs nationaux et internationaux du secteur de l’énergie, de présenter leurs technologies, l’échange d’expériences et le débat autour des possibilités de développement et de partenariat dans le secteur de l’énergie. Concernant les thèmes qui seront abordés, lors de cette rencontre, il sera question de débattre sur l’innovation technique et technologique dans la modélisation des réservoirs et procédés d’amélioration du taux de récupération de la production (IOR/EOR…), l’avancée des techniques d’imagerie sismique, de sédimentologie, stratigraphie, géochimie et géomécanique, sur la technologie de forage et de complétion : progrès des techniques de forage, cimentation et intégrité des puits, intervention sur puits, stimulation… Ces journées seront également une occasion de mettre l’accent sur les meilleures pratiques dans l’exploitation des installations de surface et le monitoring de la performance des puits sur l’apport des nouvelles technologies pour l’amélioration de l’efficacité des unités GNL, le procédé de raffinage et configuration des raffineries et les nouvelles technologies dans la chaîne du GNL. En ce qui concerne les perspectives des capacités et marges de raffinage et demande en produits pétroliers, les experts vont aborder des thèmes sur les stratégies des sociétés Oil et Gas dans un contexte de transition (alliances, partenariat, choix d’investissement, parts de marché), les perspectives des marchés énergétiques, stabilité des prix et investissements, ainsi que sur les perspectives de l’évolution de l’industrie pétrolière et gazière face à la transition énergétique.
Makhlouf Ait Ziane
 


source: EL MOUDJAHID

A voir aussi