Afrique : Sommet des BRICS : La Chine appelle à une coopération substantielle

  • 05 septembre 2017 / Actualité / 522 / Emerging Africa


Afrique : Sommet des BRICS : La Chine appelle à une coopération substantielle

Le président chinois Xi Jinping a appelé, hier, les pays des Brics à œuvrer pour que leur coopération économique ait plus de substance.

 «La coopération économique est le fondement du mécanisme des Brics», a indiqué M. Xi lors de la cérémonie d’ouverture du Forum commercial des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), tenu à Xiamen, dans le sud-est de la Chine. Cette année, les pays des Brics ont réalisé des progrès dans les activités de la Nouvelle banque de développement et du fonds de réserve monétaire d’urgence (Contingent Reserves Arrangement), dans l’e-commerce, la facilitation du commerce et des investissements, le commerce des services, l’émission des obligations en monnaie locale, l’innovation scientifique et technologique, la coopération industrielle et le partenariat public-privé, a précisé le président chinois.

Les pays des Brics doivent mettre en application les accords et les consensus déjà obtenus tout en explorant les moyens et les nouveaux domaines de la coopération concrète. Le groupe des Brics, constitué des cinq pays émergents, ambitionne de promouvoir leur coopération dans le cadre d’un traité établi en 2006. Néanmoins, les économies des Brics sont confrontées aux défis dus à la réduction de la demande mondiale et à l’augmentation des risques financiers, a souligné M. Xi. Pour franchir cette étape, ces économies «doivent poursuivre le développement axé sur l’innovation, qui est promu par la fabrication intelligente, le modèle Internet Plus, l’économie numérique et l’économie du partage», a indiqué le président chinois. Les pays des Brics doivent améliorer la coordination de la politique macroéconomique, mettre en synergie les stratégies de développement, tirer profit de leurs forces dans la structure industrielle et de leurs ressources et créer des chaînes de valeur et un grand marché pour les intérêts partagés en vue de réaliser un développement interconnecté, a-t-il déclaré. «Nous devons ouvrir une nouvelle voie susceptible d’aider aussi les autres marchés émergents et pays en développement à saisir les opportunités et relever les défis», a conclu M. Xi


source: el watan

A voir aussi