SENEGAL:TRANSFORMATION DES CÉRÉALES À LOUGA , Le Conseil départemental débourse 275 millions de FCfa pour une unité



SENEGAL:TRANSFORMATION DES CÉRÉALES À LOUGA , Le Conseil départemental débourse 275 millions de FCfa pour une unité

Le département de Louga sera bientôt doté d’une unité de transformation du niébé. Une initiative du Conseil départemental en partenariat avec la Coopération luxembourgeoise.

Le département de Louga sera bientôt doté d’une unité de transformation céréalière, particulièrement du niébé et de ses dérivés. Acquise dans le cadre du programme Sen029 avec la Coopération luxembourgeoise, la valeur de l’unité est estimée à 275 millions de FCfa.
Pour le Conseil départemental, le choix du niébé s’explique par le fait qu’il est la première céréale en termes de production dans la zone.
«Nous avons, dans le cadre de nos projets structurants, intégré la création d’une unité de transformation du niébé pour doper le développement économique local et aussi créer des emplois pour les jeunes», explique Badara Samb, Vice-président du Conseil départemental
Cette unité installée dans la commune de Kelle Guèye (10 kilomètres de Louga) sera inaugurée dans deux mois. Pour le moment, renseigne Badara Samb, l’heure est aux derniers réglages pour finaliser les cadres juridique et réglementaire sur lesquels les avocats travaillent déjà. Toutefois, l’unité de transformation et de commercialisation du niébé et de ses dérivés a déjà réalisé les premiers tests et les produits ont été présentés aux partenaires.
D’ailleurs, des partenaires étrangers se sont signalés comme de potentiels clients dans la perspective de la commercialisation de la future production. «Des burkinabé sont venus visiter l’unité pour partager cette expérience qui est unique en son genre en Afrique de l’Ouest et d’autres se positionnent pour l’achat des produits», révèle le Vice-président du Conseil départemental, qui précise, toutefois, que cette usine est mise en place dans un contexte où Louga manque d’unités industrielles à même de faire face aux nombreux besoins des populations en termes d’emplois et de transformation.


source: lesoleil.sn

A voir aussi