Sénégal:Relance du tourisme ,25 chantiers prioritaires et 840 milliards de FCfa d’investissements d’ici à 2025



Sénégal:Relance du tourisme ,25 chantiers prioritaires et 840 milliards de FCfa d’investissements d’ici à 2025

Face aux difficultés causées par la pandémie de la Covid-19, le ministère du Tourisme et des Transports aériens a présenté, lundi, à des ministères sectoriels, son plan d’actualisation de la stratégie de développement du secteur touristique. Il est prévu 25 chantiers prioritaires avec un budget estimé à 840 milliards de FCfa.

Demba DIENG et Daryl AUBRY (Stagiaire)

Malgré la crise de la Covid-19, le Sénégal est en pleine relance de l’activité touristique. C’est dans ce cadre que le ministre du Tourisme et des Transports aériens a eu, lundi, une séance de travail avec les ministres en charge de la Culture et de la Communication ; des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement du territoire ; de l’Emploi de la Formation professionnelle et de l’Artisanat ; de l’Environnement et du Développement durable ; de l’Urbanisme et de l’Hygiène publique. « Nous avons tenu à travailler avec tous les départements ministériels qui tournent autour du tourisme pour évoquer les différentes interventions pour le développement du secteur touristique », a indiqué Alioune Sarr. Cette stratégie tourne autour de cinq axes : le patrimoine, l’expérience, la vente et distribution, l’institution et les infrastructures. Le premier volet concerne les richesses touristiques, culturelles et historiques. C’est, entre autres, la réhabilitation de sept sites classés patrimoine mondiale de l’Unesco, la valorisation du patrimoine des régions ainsi que la création d’une identité propre à chaque territoire. Sans oublier la conception d’un calendrier événementiel valorisant les événements culturels tout au long de l’année. Quant aux projets infrastructurels, ils tournent autour de 25 chantiers avec un budget estimé à 840 milliards de FCfa à l’horizon 2025. À travers cette politique touristique, la tutelle souhaite passer de 485 milliards de FCfa de recettes en 2017 à 985 milliards de FCfa en 2025. Concernant les emplois, l’objectif est de passer à trois millions de postes en 2025. Tout cela vise, selon le ministre, à créer des sites touristiques attractifs qui propulsent le tourisme local. Cette orientation va avec la disponibilité de guides touristiques compétents. « Tout le monde ne peut pas être guide. Il faut un profilage pour avoir des guides à la hauteur, capables d’expliquer l’histoire des différents sites aux touristes », a précisé Alioune Sarr.


source: lesoleil.sn

A voir aussi