Sénégal:Raccordement de la conduite KMS 3, Les travaux vont améliorer l’approvisionnement en eau de Dakar



Sénégal:Raccordement de la conduite KMS 3, Les travaux vont améliorer l’approvisionnement en eau de Dakar

La Société nationale des eaux du Sénégal (Sones) et la «Sen’Eau» ont effectué, mardi 6 octobre, les travaux de raccordement de la conduite de Kms 3 à l’usine de surpression de Mékhé, mais aussi pour l’entretien de l’usine du Point B (Front de terre). Le Directeur régional de la production de Dakar de la « Sen Eau », Malick Mbaye, a informé que ces travaux permettront d’améliorer l’approvisionnement en eau des Dakarois et d’assurer une continuité du service lors de futurs chantiers.

Le mardi 6 octobre, jour du Grand Magal de Touba, a été mis à profit par la Société nationale des eaux du Sénégal (Sones) et la « Sen’Eau » pour faire les travaux d’entretien de l’usine du Point B (Front de terre) et raccorder la conduite Kms 3 à l’usine de surpression de Mékhé. Ces travaux ont occasionné des dysfonctionnements dans la distribution d’eau à Dakar et sur les localités desservies par les conduites du Lac de Guiers (Louga, Thiès, Rufisque…). Joint au téléphone, le Directeur régional de la production de Dakar de la « Sen Eau », Malick Mbaye, explique que ces travaux ont pour objectif d’améliorer l’approvisionnement en eau des Dakarois et d’assurer une continuité du service. La maintenance des ouvrages de l’usine du Point B permettra ainsi d’assurer la continuité du service en cas de travaux nécessaires sur les installations. Pour M. Mbaye concernant le Point B, il s’agit de trois chantiers principaux. Le premier a trait à «la réparation d’une fuite importante, critique, qui, du fait de la vétusté de certains équipements, ne peut pas être isolée et réparée dans les règles de l’art». Il fallait donc arrêter le système depuis le Point K dans la zone de Sébikotane pour isoler le site du point B et effectuer la réparation correctement.

Remplacement des vannes du Point B

Le deuxième chantier consiste à remplacer les vannes défectueuses. Cela permettra dans le futur de pouvoir y faire des travaux sans que le système ne soit à l’arrêt. Pour le troisième chantier, les travaux du Point B permettront d’avoir un système pour isoler les deux réservoirs de l’usine. Ces travaux étaient devenus une nécessité parce que «le Point B est une structure ultra stratégique», avec plus de 100 000 m 3 d’eau qui y transitent avant d’arriver dans les ménages. Ces travaux, a assuré M. Mbaye, devaient être terminés, hier, dans la soirée. Après, les agents vont commencer la remise en eau du système. Dès la remise en eau, toutes les zones qui vivent des coupures d’eau vont en disposer progressivement. Pour Malick Mbaye, qui était sur le chantier au moment de notre entretien au téléphone, les travaux se sont déroulés dans le respect de la planification.


source: lesoleil.sn

A voir aussi