Sénégal:Location de hangars au port de Dakar, le m2 est resté à 2036 francs l’année, soit 170 francs par mois le m2

  • 19 octobre 2020 / Actualité / 177 / Emerging Africa


Sénégal:Location de hangars au port de Dakar, le m2 est resté à 2036 francs l’année, soit 170 francs par mois le m2

Alors que la location à Dakar, au centre-ville est d’environ 10000 francs le mètre carré par mois, le port loue le m2  à 170 francs. Le directeur du Port affirme que la correction des prix des loyers du domaine portuaire est devenu nécessaire car ils sont devenus anachroniques. «Une correction c’est quand un outil est complétement déconnecté de la réalité. Pris en pourcentage ces augmentations peuvent sembler colossales  mais c’est dans l’ordre normal. Payer 1500 ou 1000 francs le m2 le mois au centre-ville, c’est rien. Effectivement, si vous passez de 100 à 1000 francs le mois, effectivement c’est une hausse de 900%. Alors que dans la zone, à Dakar, c’est 10.000 francs le m2», dit-il. Selon lui, cette hausse est normale. En début de semaine, les occupants du domaine portuaire se sont plaints de la hausse entre 700 et 1500% du loyer.

«Nous avons trouvé une situation anachronique parce que depuis très longtemps, le m2 est resté à 2036 francs l’année, soit 170 francs par mois le m2. Nous avons voulu corriger cela parce que nous sommes dans une dynamique d’investissement et avec la modernisation du port, chacun doit participer à cet effort», poursuit-il ajoutant que l’éclairage en zone nord c’est 956 millions, la voirie entre 5 et 6 milliards et le plan d’eau coûte des milliards. Toutefois, le directeur du port précise qu’il est dans une dynamique d’accompagner les entreprises en difficulté. Mais il demande aux entreprises qui sont rentables de payer 1000 francs parfois 500 francs le m2. Nous créons un environnement plis propice aux business. En outre, Aboubacar Sadikh Bèye affirme que 97% des usagers du port acceptent et paient les nouveaux tarifs. Et pour rassurer les plaignants, il affirme que l’objectif du port n’est pas de mettre des charges démesurées sur les entreprises.


source: topnews.sn

A voir aussi