SENEGAL:Les élus locaux au cœur de la relance



SENEGAL:Les élus locaux au cœur de la relance

Une nouvelle stratégie pour la relance du secteur du tourisme a été présentée, hier, par le ministère de tutelle. L’objectif est de responsabiliser davantage les collectivités locales dans le rehaussement de la destination Sénégal.

 

A l’horizon 2025, le ministère du Tourisme et des Transports aériens compte créer l’engouement autour de la destination Sénégal. Pour ce faire, une stratégie de promotion touristique a été présentée hier aux élus locaux.

Selon le ministre Alioune Sarr, ‘’il s’agit, tout d’abord, pour les élus locaux, de dire la disponibilité de l’offre touristique de leurs territoires. Aucun terroir et aucune activité n’est laissé en rade dans le recensement des différents sites touristiques. L’objectif visé par la stratégie est de mettre en valeur les potentialités de chaque localité et de faire de notre pays une destination touristique de référence’’.

Car, rappelle M. Sarr, ‘’le Sénégal est une Afrique en miniature où nous avons toutes les variétés d’offres. Il nous appartient, à nous Sénégalais, de la modéliser et de la valoriser, surtout en cette période de compétition, afin que nous puissions tirer notre épingle du jeu’’.

En effet, l’analyse du marché du tourisme a montré qu’il y a une inadéquation entre l’offre et la demande. Ce qui a entrainé une désaffection de la destination Sénégal par les touristes et donc une baisse des recettes touristiques. La stratégie de promotion intervient pour relever le niveau de l’offre touristique et faire du Sénégal un hub aérien sous-régional.

La relance de ce secteur prioritaire du Plan Sénégal émergent (PSE) passe également par un partenariat entre le ministère du Tourisme et d’autres secteurs. Ainsi, les ministères de l’Environnement et du Développement durable, de l’Urbanisme et de l’Hygiène publique, de l’Artisanat, de la Culture et de la Communication ont assuré de leur implication dans la mise en œuvre de la stratégie. ‘’Le tourisme se passe dans les territoires, dans les communes. Il ne peut se faire sans les maires, les présidents de conseils départementaux. On va devoir faire en sorte que les élus locaux puissent s’approprier la problématique de la relance du tourisme et des transports aériens au niveau de nos terroirs’’, a déclaré le ministre de la Gouvernance territoriale, Oumar Guèye.

Par ailleurs, Air Sénégal entend miser sur le marketing digital et le rapport qualité-prix de ses services, afin de relever le niveau du tourisme interne.

Selon les projections, il est prévu 985 milliards F CFA de recettes touristiques en 2025, contre 485 milliards en 2017. Le nombre de touristes devrait passer à 4,1 millions (2,1 en 2017) et 2 800 000 emplois sont attendus. La stratégie de promotion touristique de la destination Sénégal repose sur cinq axes prioritaires et 25 chantiers pour un coût global de 840 milliards F CFA. Il s’agit du patrimoine, de l’expérience, la vente et distribution, l’institution et les infrastructures. Adossé principalement à une diversité d’expériences (culturelle, mémorielle, balnéaire, écotouristique…) le deuxième axe intègre des services répondant aux standards internationaux grâce à la formation des différents acteurs, l’accueil teranga, l’expérience digitale. A cela s’ajoutent des spécialisations attrayantes telles que la pêche, la chasse, l’ornithologie, le sport mécanique et le domaine religieux.



source: enqueteplus.COM

A voir aussi