Sénégal:Le port autonome de Dakar veut tirer profit de l’expertise du belge Port of Antwerp International



Sénégal:Le port autonome de Dakar veut tirer profit de l’expertise du belge Port of Antwerp International

 Au Sénégal, les responsables du port autonome de Dakar (PAD) et Port of Antwerp International ont eu une séance de travail. PAD veut davantage bénéficier de l’expérience du géant belge, gestionnaire du deuxième port d’Europe. Ils sont liés par un accord de coopération datant de 2018.

Le port autonome de Dakar multiplie ses consultations en vue du renforcement de ses capacités opérationnelles. Le 10 septembre, la direction du port a reçu en audience une délégation du royaume de Belgique conduite par son ambassadeur au Sénégal et composé d'Enabel (l’Agence belge de développement) et Port of Antwerp International (PAI).

Au cours de la séance de travail, les deux parties ont discuté, entre autres, de la gouvernance économique, de la mise en place du corridor logistique multimodal Dakar – Bamako, et surtout de la coopération avec Anvers notamment sur la gestion des épaves de bateaux, rapporte Actusen.

Ces consultations s’inscrivent en droite ligne dans l’accord de partenariat, signé à Dakar le 2 mars 2018, entre les deux ports. En vertu de cet accord, le port d’Anvers (deuxième port d’Europe) et le port de Dakar (port majeur en Afrique de l’Ouest) entendent « entretenir des relations privilégiées, excédant le cadre formel du jumelage pour embrasser le domaine de la coopération technique, de la formation, de la promotion des échanges commerciaux, entre autres aspects ».

Le port d’Anvers est depuis de longue date le premier port en Europe en ce qui concerne les trafics avec le continent africain. Chaque année, plus de 15 millions de tonnes de marchandises sont échangées avec l’Afrique. En 2018, (PAI) s'est vu attribuer la gestion du port autonome de Cotonou pour un mandat de trois ans renouvelable.


source: agenceecofin.com

A voir aussi