Sénégal: le port autonome de Dakar lance une émission de 107 millions $ sur le marché financier de l’UEMOA



Sénégal: le port autonome de Dakar lance une émission de 107 millions $ sur le marché financier de l’UEMOA

Au Sénégal, le port Dakar  recherche $107 millions pour la construction de la zone industrielle portuaire du futur port de Ndayane et l’aménagement des routes et infrastructures communes. Un appel public à l’épargne a été lancé sur le marché financier de l’UEMOA. La souscription court jusqu’à 30 octobre.

Le port autonome de Dakar (PAD) a lancé le 1er  octobre 2020, un appel public à l’épargne dénommé « PAD 6,60% 2020-2027 ».  Le montant total de l’émission, effectué sur le marché financier de l’UEMOA,  s’élève à 60 milliards FCFA ( 107 millions USD) avec un coupon annuel de 6,6%.

Les obligations ont une valeur minimale chacune de 10 000 FCFA (18 USD), pour 6 millions d’obligations émises sur le marché avec une maturité de 7 ans. Les souscriptions courent jusqu’à 30 octobre 2020. Le PAD a mandaté la SGI Invictus Capital & Finance en tant qu’arrangeur et chef de file du syndicat de placement, pour la structuration et le placement de cette opération. 

« La levée des fonds permettra de construire, d’une part des routes et infrastructures communes (VRD) et, d’autre part, de rendre la zone industrielle portuaire [du port de Ndayane, Ndlr] prête à recevoir les premiers investisseurs », a fait savoir le directeur du PAD, Aboubacar Sedikh Bèye (phot). Il a admis que le port de Dakar subissait un « retard d’investissements » à l’origine d’un certain blocage au détriment de l’économie sénégalaise.

Situé sur la Petite-Côte au sud de Dakar, le futur port multifonctionnel de Ndayane s’étendra sur 600 hectares. Grâce à sa profondeur de quai de 18 m, cette plateforme permettra de décongestionner significativement le port de Dakar qui capte actuellement 95% des échanges commerciaux du Sénégal, mais aussi 80% des hydrocarbures et 65% des autres trafics du Mali. D’après le ministère sénégalais de la Pêche et de l’Economie maritime, le plan d’investissement de ce projet est de l’ordre de 1 000 milliards FCFA ($1,8 milliard).  Il serait, selon certaines indiscrétions une réplique du port Jebel Ali de Dubaï. 


source: agenceecofin.com

A voir aussi