Sénégal : Le gouvernement veut développer l’industrie pharmaceutique avec le soutien du Royaume uni



Sénégal : Le gouvernement veut développer l’industrie pharmaceutique avec le soutien du Royaume uni

Le royaume uni et le Sénégal veulent amorcer le développement de l’industrie pharmaceutique au Sénégal. En effet, le Sénégal s’est fixé un objectif de souveraineté pharmaceutique, conformément aux orientations définies dans le Plan d’Actions Prioritaires Ajusté et Accéléré (PAP 2A) du PSE. C’est dans ce cadre que notre pays a mis en place une stratégie visant le développement de son industrie pharmaceutique. Le forum UK-Africa Investment Summit en est une parfaite illustration.

La première édition de ce forum qui s’est déroulée le 20 Janvier 2020 à Londres. Plus de 27 accords commerciaux et d’investissements d’une valeur de 8 milliards d’euros ont été annoncés. Malgré le contexte de la pandémie, la deuxième édition s’est tenue le 20 janvier 2021, en mode virtuel.

«Ce forum nous offre une réelle occasion de partager notre stratégie de développement de l’industrie pharmaceutique qui vise à relever le défi d’une production locale de médicaments de 30% d’ici 2030 et 50% d’ici 2035. C’est également une tribune appropriée pour échanger avec les investisseurs étrangers et nationaux sur les opportunités de l’industrie pharmaceutique au Sénégal et dans la sous-région», déclare Amadou Hott, le ministre de l’Economie de la Coopération et du Plan, ajoutant que la part importante des projets privés et en Partenariat Public Privé (PPP) du secteur de la santé dans le PAP 2A traduit cette volonté du gouvernement d’attirer plus d’investissements privés dans ce secteur afin de conforter les efforts de l’Etat.

Aussi, l’Etat s’évertue-t-il de manière continue à améliorer l’environnement des affaires afin de faciliter les investissements du secteur privé national et international, selon lui. Cette dynamique sera poursuivie dans le cadre de la mise en œuvre du PAP2A, conformément aux orientations du Président de la République, dit-il. A l’en croire, l’adoption par l’Assemblée nationale du projet de loi relatif aux partenariats public-privé prouve à suffisance cette volonté du gouvernement d’accélérer les réformes afin de réaliser plus de projets privés et en PPP. Dans cette perspective, un accent particulier sera mis sur les réformes envisagées pour accompagner la mise en œuvre du plan d’investissement du secteur de la Santé.


source: TopNews

A voir aussi