Sénégal:La sixième édition du SIM Sénégal a ouvert ses portes en ligne



Sénégal:La sixième édition du SIM Sénégal a ouvert ses portes en ligne

La pandémie de Covid-19 a bouleversé les agendas de nombreux secteurs, y compris les Mines. La plupart des événements prévus pour l’année 2020 ont ainsi été reportés à 2021 et certains organisateurs, comme ceux du SIM Sénégal, doivent opter pour la carte « virtuelle » pour éviter un nouveau report.

La sixième édition du SIM Sénégal a démarré mardi sous la forme d’une conférence virtuelle de deux jours. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée sous la houlette du ministre sénégalais des Mines et de la Géologie, M. Oumar Sarr (photo), en présence de nombreux acteurs de l’industrie minière.

/p>

Initialement prévu pour novembre 2020, l’événement minier organisé tous les deux ans depuis 2010 par AME Trade et le ministère des Mines et de la Géologie du Sénégal, a été reporté aux 26 et 27 janvier 2021 en raison de la pandémie de Covid-19. Le thème principal de SIM virtuel est « Créer un secteur minier sénégalais résilient ».

Durant les deux jours sont prévues plusieurs activités au nombre desquelles on retrouve des sessions, des rencontres, des projections et des expositions. Les sujets qui animeront les débats comprennent la place du « contenu local dans le secteur minier » sénégalais, les solutions innovantes pour l’inclusion sociale et l’autonomisation des femmes ou encore le futur de l’industrie minière au Sénégal.

Si le Sénégal dispose d’un sous-sol assez riche hébergeant d’immenses ressources minérales, son secteur minier, malgré sa vétusté, ne contribue encore que faiblement à l’économie. Le pays exporte plusieurs produits miniers, en l’occurrence l’or, le zircon, les phosphates et produits dérivés des phosphates. Cependant, le poids du secteur extractif dans le PIB et l’emploi reste encore assez marginal, 2,2 % et 0,3 % respectivement en 2018 selon les données de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives.

Louis-Nino Kansoun, en direct du SIM virtuel


source: agenceecofin.com

A voir aussi