SENEGAL:L’OMVG met à la disposition de la Senelec son nouveau réseau



SENEGAL:L’OMVG met à la disposition de la Senelec son nouveau réseau
Le Secrétaire général de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (Omvg) a annoncé la mise prochaine à la disposition de la Senelec du nouveau réseau de ligne haute tension réalisée sur l’axe Kaolack- Tamba par l’Omvg dans le cadre de son projet énergie. Ababacar Ndao a fait cette annonce hier, mardi 20 octobre en marge de la deuxième journée de visite de presse sur le site de construction poste de transformateur et d’interconnexion de Tamba en compagnie des autorités administratives locales.
 
L a société nationale d’électricité (Senelec) va bientôt pousser un ouf de soulagement. En effet, le Secrétaire général de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (Omvg) a annoncé la mise prochaine à la disposition de la Senelec du nouveau réseau de ligne haute tension réalisée sur l’axe Kaolack-Tamba par l’Omvg dans le cadre de son projet énergie.

Long de 258,5 km, ce réseau haute tension flambant neuf composé de 35,5km de ligne bi terne portés par 80 pylônes types double drapeaux sur l’axe Kaolack-Birkelane et 223 km de ligne mono terne portés par 475 pylônes types triangle sur l’axe Birkelane-Tamba pourrait être, en effet, une aubaine pour la Senelec dans la lutte contre les pertes d’énergie générées par le réchauffement des câbles lors du transport  de l’électricité très souvent notées entre les zones de production et de destination du fait de la vétusté du réseau de transport. Ababacar Ndao a fait cette annonce hier, mardi 20 octobre en marge de la deuxième journée de visite de presse sur les chantiers de ce projet énergie de l’Omvg lancé en 2017 à Kaolack, Tamba, Kédougou et Sédhiou.

S’exprimant lors d’un point de presse tenu sur le site de construction poste de transformateur et d’interconnexion de Tamba, érigé sur une superficie de huit (08) hectares à 3km à l’entrée de Tamba, le Secrétaire général permanent de l’Omvg au Sénégal annonçant la réception prochaine du réseau de 258,5 km de ligne haute tension reliant Kaolack et Tamba, a indiqué que des discussions seront engagées avec la Senelec en vue de la signature d’un protocole de partenariat et d’exploitation de ce réseau le temps de la fin des travaux des autres composants de ce projet énergie de l’Omvg en cours de réalisations dans les autres pays. Loin de s’en tenir là, le Sg de l’Omvg a également annoncé une enveloppe de 65 milliards prévu par Banque Mondiale pour l’électrification des localités autour des postes de transformation ainsi que l’engagement de la Banque africaine de développement (Bad) à financer l’électrification de toutes les localités situées le long du corridor dans les quatre pays.

De son côté, le Gouverneur adjoint de Tamba chargé des affaires administratives, Amadou Salmon Fall s’est félicité de l’état d’avancement des travaux de ce poste qui va selon lui, non seulement «booster l’électrification» mais aussi «réduire le gap énergétique» au Sénégal et au niveau de tous les autres pays membres de ce projet. Poursuivant son propos, il a assuré le soutien et la collaboration du pouvoir déconcentré et du pouvoir décentralisé à l’Omvg dans la sensibilisation des populations de zones traversés par les pylônes du danger de monter sur les pilons du fait de la forte tension électrique 225 000 volt que transportent les câbles.

Interpellée sur les dossiers d’indemnisation des personnes affectés par le tracé de ce réseau dans la région de Tamba, l’autorité administrative a informé que tous les contentieux recensés dans la phase lancement du projet ont été gérés et les personnes concernées ont reçu leur indemnisation. Poursuivant son propos, il a indiqué qu’il ne restait à ce jour que les dossiers des personnes qui s’étaient signalées après le bouclage des enquêtes de terrain et leurs dossiers sont en cours d’étude.

De son coté, l’inspecteur régional du travail et de la sécurité sociale, Mohamed Pam a rassuré de son côté du respect de la législation du travail par toutes les entreprises intervenant sur le site. «Tous les ouvriers dont la plupart sont de la région de Tamba ont des contrats de travail en bonne et due forme signés par l’inspection du travail et bénéficient d’une protection sociale», a-t-il insisté avant de faire remarquer que la seule chose qui reste c’est le comité d’hygiène qui participe au respect de la sécurité des travailleurs qui interviennent dans le chantier.

Pour rappel, ce poste de transformateur et d’interconnexion de Tamba est équipé de 6 départs de 33 kv pour le dispatching de l’énergie électrique dans la région de Tamba. Il a pour fonction d’assurer la liaison avec les postes de Senelec de Kolda et de Kaolack, le réseau de l’organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (Omvs) et le poste de Kédougou de la boucle Omvg.

Sur place, la délégation conduite par l’adjoint au Gouverneur de Tamba chargé des affaires administratives, Amadou Salmon Fall avec les responsables de l’Omvg ont pu constater l’état d’avancement des travaux. Il faut dire que si le travail d’installation des équipements électriques est à un niveau très avancé, tel n’est pas le cas pour les bâtiments administratifs et techniques dont la plupart sont en état de démarrage. Toutefois, les responsables de la société Aecom, ingénieur conseil ont assuré que les travaux de génie civil seront bouclés avant la fin de cette année ainsi que l’équipement des bâtiments de commandement avant le 20 mars 2021.

source: sudonline.sn

A voir aussi