Sénégal : L’apport de diaspora, deux fois plus que l’aide internationale

  • 20 septembre 2017 / Actualité / 568 / Emerging Africa


Sénégal : L’apport de diaspora, deux fois plus que l’aide internationale

Pic’a Country – Sénégal – Selon la banque centrale, l’apport de la diaspora sénégalaise dans le financement externe représente près d’1,5 milliard d’euros (900 milliards de francs CFA). C’est la première source de financement externe du pays de la Téranga.

Macky Sall (président) avait affirmé lors d’une rencontre avec des sénégalais à Madagascar en 2016, que ce montant avait beaucoup contribué à inverser la balance de paiement du pays.

Le pays a une situation économique plutôt stable. Selon Mr Sall, cela est rendu possible grâce à la forte contribution financière de la diaspora. Il estime aussi que le montant des transferts annuels des émigrés sénégalais vers le pays fait le double de l’aide publique internationale.

Par contre, ces rentrées de fonds peuvent être mieux utilisées qu’elles ne le sont actuellement.  Les sénégalais de l’extérieur sont invités à utiliser ces fonds, pas seulement pour entretenir les familles, mais aussi pour en faire un levier au service de l’investissement.

« Il est essentiel que la diaspora réfléchisse sur les mécanismes d’un investissement garanti au Sénégal », avait déclaré le président du pays.

Il a aussi invité « ceux qui sont restés au pays » à aider les immigrés à « bien gérer leur argent ». 

A l’image du Sénégal, les diasporas africaines sont un élément essentiel garantissant la stabilité économique et sociale du continent, grâce à leurs contributions financières importantes.

Ces “diasporiens” doivent aussi penser à mieux organiser ces apports, qu’ils soient intellectuels ou financiers et mieux les orienter dans le but d’en faire un levier d’investissement favorable à l’économie du continent.


source: Talent 2 Africa

A voir aussi

Aucun autre Article dans cette catégorie