Sénégal:Jumia investit dans l’industrie des jeux vidéos aux côtés de Mondia



Sénégal:Jumia investit dans l’industrie des jeux vidéos aux côtés de Mondia

La société d’e-commerce Jumia diversifie son activité. Elle s’est lancée dans les jeux vidéos, à travers un partenariat avec la société Mondia. Son nouveau service, Jumia Games, sera d’abord disponible en Egypte, au Nigeria, Maroc, Kenya et Ghana, avant de s’étendre à la Tunisie et à la Côte d’Ivoire.

Le géant africain du commerce électronique Jumia a annoncé, le mercredi 7 octobre 2020, son entrée dans le segment du jeu vidéo. La société s’est associée à Mondia, une société de technologie mobile pour lancer Jumia Games sur l’application JumiaPay.

Dans sa première phase, le portail de jeu entièrement aux couleurs de la marque sera disponible dans cinq pays africains, à savoir l’Egypte, le Nigeria, le Maroc, le Kenya et le Ghana. Il devrait s’étendre aux clients de Jumia en Tunisie et en Côte d’Ivoire, au cours des prochains mois. Avec le service par abonnement, les clients de JumiaPay auront un accès complet à Jumia Games riche de milliers de jeux.

Selon Sami Louali, cadre en charge des services financiers pour le groupe Jumia, l’entreprise a « toujours été à l’avant-garde pour fournir à nos clients les produits et services les plus récents et les meilleurs. Avec le lancement de cette nouvelle catégorie sur l’application JumiaPay, nous offrons à nos clients une passionnante expérience de jeu et de divertissement numérique ».

Amadeo Rahmann, le président-directeur général de Mondia, a affirmé que « cet accord avec Jumia renforce encore notre réputation, qui est celle de fournir du divertissement numérique, le meilleur et le plus récent, aux clients. Notre vaste expertise dans l’espace numérique nous place dans une position unique pour aider les marques à transformer leur expérience client en ligne et ainsi contribuer à fidéliser la clientèle et à acquérir de nouveaux clients ».

Il a souligné que l’industrie du jeu devrait croître à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 12% jusqu’en 2025, reconnaissant que le continent a un potentiel énorme dans le segment des jeux mobiles avec plus de 200 millions d’Africains âgés de moins de 35 ans.


source: econews.sn

A voir aussi