Sénégal:Hôpital de Ourossogui , l’Etat va injecter 1 milliard de francs Cfa



Sénégal:Hôpital de Ourossogui , l’Etat va injecter 1 milliard de francs Cfa

Le Centre hospitalier régional de Ourossogui, dans la région de Matam, va faire une cure de jouvence. L’Etat va injecter plus d’un milliard de francs pour le moderniser et rehausser le plateau technique de la structure.

« Le projet de réhabilitation de la structure, à travers le Paisd et le ministère de la Santé et de l’Action sociale a déjà été validé », avait annoncé, mercredi, Mamadou Ndiaye, administrateur et Directeur de l’hôpital de Ourossogui. Une idée soutenue par la Fédération des émigrés ressortissants de la région de Matam (Faderma) basée en Europe et qui soutient régulièrement les initiatives et actions des populations de la région de Matam dans plusieurs secteurs de la vie comme la sante et l’éducation. Ainsi, ce sera un peu plus d’un milliard de francs qui sera injecté à l’hôpital de Ourossogui pour soutenir les populations de la région de Matam dans leur recherche quotidienne de soins.

Cette réhabilitation, selon le docteur Mamadou Ndiaye, concerne d’abord le bloc opératoire qui va passer de trois à quatre salles pour faciliter les rotations des médecins. La maternité aura, de son côté, son propre bloc opératoire et « les gynécologues n’auront plus besoin de faire des déplacements au niveau du bloc central pour faire leur travail », a noté le docteur Ndiaye. Selon lui, « les travaux ont été retardés par la crise liée au coronavirus », mais l’administrateur de l’hôpital renseigne que le début des travaux est imminent.

Pour répondre aux besoins et aux préoccupations des populations le ministère de la Sante et de l’Action sociale a récemment affecte deux gynécologues et quatre médecins internes pour améliorer l’accès aux soins. « Les malades qui souffraient du diabète et autres pathologies ont vu leurs souffrances amoindries puisqu’ils ne font plus de navettes à Dakar ou Saint-Louis pour aller chercher des soins. S’y ajoute qu’un cabinet de consultations externes a été ouvert au niveau de la structure hospitalière pour davantage offrir des services », a poursuivi M. Ndiaye. De même, a indiqué le Directeur de l’hôpital, « le ministère de la Santé vient de mettre à la disposition du Centre hospitalier un scanner flambant neuf qui sera bientôt installé ; un appareil de trente-quatre barrettes qui va permettre le bon déroulement du travail ». L’appareil, a-t-il assuré, sera bientôt acheminé à Ourossogui pour remplacer celui qui était en panne.

Autre bonne nouvelle, les populations commencent à fréquenter à nouveau l’hôpital de Ourossogui, selon le docteur Ndiaye. « Depuis l’apparition des premiers cas de coronavirus, beaucoup avaient déserté la structure hospitalière du fait de la peur de la stigmatisation ; certains, par mesures de prudence, préféraient rester à la maison même s’ils sont malades ». Aujourd’hui, fait-il savoir, « grâce aux efforts consentis par les autorités de l’hôpital, les populations reprennent du goût à venir se soigner ». Une satisfaction pour le Directeur Mamadou Ndiaye qui invite les populations à venir se soigner, car a-t-il soutenu, « la Covid-19 ne doit pas les empêcher de venir se soigner surtout qu’il y a des médecins spécialistes qui sont à leur disposition tous les jours ».


source: lesoleil.sn

A voir aussi