Sénégal : Hausse de 1,3% des prix de production industrielle en juin



Sénégal : Hausse de 1,3% des prix de production industrielle en juin

Au mois de juin 2020, les prix de production industrielle au Sénégal ont progressé de 1,3% en rythme mensuel, a annoncé l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

L’ANSD impute cette évolution à la hausse des prix des produits des industries des matériaux de construction, textiles et du cuir  et chimiques.

Les prix de production dans les industries des matériaux de construction ont en effet augmenté de 6,2% 2020, sous l’effet d’un renchérissement de la production de ciment. En outre, ils se sont redressés de 11,2% en variation annuelle.

Sur les six premiers mois de 2020, l’ANSD signale qu’ils se sont également rehaussés de 8,7%, en comparaison à leurs niveaux de la période correspondante de 2019.

Comparativement à ceux du mois de mai 2020, les prix des produits des industries textiles et du cuir ont crû de 3,4% en juin 2020. Cette progression est attribuable à la hausse des prix d’égrenage de coton (+3,8%). Sur un an, ils ont progressé de 8,9%.

Toutefois, les prix moyens sur le premier semestre 2020 se sont repliés de 4,8%, comparativement à leurs niveaux de la période correspondante de 2019.

Un redressement de 3,3% est relevé concernant les prix des produits des industries chimiques

comparativement à ceux du mois de mai 2020. « Cette évolution s’explique essentiellement par la hausse des prix du raffinage pétrolier (+21,6%) ainsi que de ceux de fabrication de produits en matières plastiques (+15,8%) », avance l’ANSD. En revanche, ils ont baissé de 17,9% en variation annuelle.

Sur les deux premiers trimestres de 2020, les prix moyens ont aussi chuté de 12,9%, comparativement à ceux de la période correspondante de l’année précédente.

Sur un autre registre, l’ANSD a noté un fléchissement avec des degrés variables des prix des produits des industries extractives, mécaniques, alimentaires  et de production d’énergie  au mois de juin 2020.

Concernant les prix des produits des industries extractives, ils ont chuté de 1,8% en juin 2020, rapportés à ceux du mois précédent, en liaison avec la baisse des prix d’extraction de pierre, de sable et d’argiles (-5,1%). Ils ont également fléchi de 1,5% sur un an.

Sur les six premiers mois de 2020, ils se sont repliés de 0,6%, en comparaison à leurs niveaux de la période correspondante de 2019.

De leur côté, les prix des produits des industries mécaniques ont régressé de 0,8% en raison de la baisse des prix des autres ouvrages en métaux (-2,9%). Par contre, ils se sont redressés de 0,2% sur un an.

Sur le premier semestre 2020, les prix moyens ont augmenté de 2,1%, relativement à ceux de la période correspondante de 2019.

Rapportés à ceux du mois précédent, les prix des produits alimentaires se sont contractés de 0,2% en juin 2020. L’ANSD explique cette évolution par le repli des prix de grains et d’aliments pour animaux (-1,1%).

Toutefois, sur un an, ils se sont rehaussés légèrement de 0,2%.

Les prix moyens n’ont pas connu de variations sensibles sur les six premiers mois de 2020, relativement à ceux de la période correspondante de 2019.

Comparativement à ceux du mois précédent, les prix des produits des industries de production d’énergie ont reculé de 0,1%, sous l’effet de la baisse des coûts de production d’électricité (-0,2%).

En variation annuelle, ils ont aussi fortement chuté de 18,2% .

Les prix moyens sur les six premiers mois de 2020 se sont aussi repliés de 9,5% comparativement à ceux de la période correspondante de 2019.

Quant aux prix des produits des industries du papier et du carton, ils sont restés inchangés en rythme mensuel et annuel.

Ils n’ont pas également connu de variations sensibles sur les six premiers mois de 2020, en comparaison à ceux de la même période de 2019.

Il en est de même des prix des autres produits manufacturiers, restés stables en variation mensuelle et annuelle.

Sur les deux premiers trimestres de 2020, ils se sont maintenus constants, par rapport à ceux de la période correspondante de l’année précédente.

Sur un an, les prix de production industrielle au Sénégal ont fléchi de 4,8%. Les prix moyens sur les six premiers mois de 2020 se sont contractés de 2,9%, relativement à ceux de la période correspondante de l’année 2019.


source: Financial Afrique

A voir aussi