Nigeria LNG augmente l’offre de GPL domestique de 29 % pour atteindre 450 000 tonnes métriques par an



Nigeria LNG augmente l’offre de GPL domestique de 29 % pour atteindre 450 000 tonnes métriques par an

Pour faire face aux multiples délestages que subit le Nigeria, le consortium Nigeria LNG (NLNG) a augmenté l’offre de GPL domestique de 29 % pour atteindre 450 000 tonnes métriques par an. Cela permettra également au gouvernement fédéral d’améliorer l’approvisionnement en électricité.

Le consortium Nigeria LNG (NLNG) a augmenté sa production de gaz de pétrole liquéfié (GPL) utilisé pour la cuisine des ménages à 450 000 tonnes métriques par an, soit environ 29 % de plus que le volume précédent qui s’était établi à 350 000 tonnes métriques par an.

« En encourageant l’utilisation du gaz de cuisson, notre objectif est de soutenir l’utilisation d’une énergie plus propre afin de protéger nos citoyens et l’environnement des dangers que représentent les autres combustibles », a commenté Tony Attah, Directeur général de NLNG.

Il ajoute que la croissance du marché local du GPL aidera le pays à conserver ses devises étrangères et contribuera à la suppression des pratiques liées à la déforestation.

Il faut savoir que l’extension des infrastructures de transport du gaz au Nigeria a connu des progrès lents au fil des dernières années, dressant un obstacle majeur à l’approvisionnement en gaz domestique. Mais Tony Attah pense que la tendance pourrait être inversée grâce à un plan de transformation concerté et au développement d’infrastructures de base comme le projet de gazoduc d’Ajaokuta-Kaduna-Kano (AKK), qui permettra notamment d’ajouter 3 600 MW d’électricité au réseau fédéral.

Notons que le manque d’investissements dans les activités de prospection, d’évaluation et de développement du gaz reste un problème. De même les incohérences des politiques gouvernementales découragent les investisseurs et créent des irrégularités quant au respect des contrats.


source: agenceecofin.com

A voir aussi