Nigeria : La NNPC et la GACN veulent favoriser l’usage du gaz naturel



Nigeria : La NNPC et la GACN veulent favoriser l’usage du gaz naturel

La NNPC et la GACN mettront en place des moyens pour promouvoir l’utilisation du gaz naturel au Nigeria. Cela va permettre de renforcer les politiques publiques visant à mieux tirer parti du gaz et donner un nouvel élan à l’économie.

Afin de stimuler la croissance économique du Nigeria, la Nigerian National Petroleum Corp (NNPC) et la Gas Aggregation Company of Nigeria (GACN) ont annoncé avoir mis en place des stratégies visant à promouvoir l’utilisation du gaz naturel, comme combustible privilégié dans le pays. Pour y parvenir, des projets sont en cours de réalisation pour étendre l’usage du gaz sur le territoire en se basant sur l’évolution du marché et sur la politique du gouvernement nigérian pour éliminer les goulots d’étranglement existants.

« La vision du gouvernement réside dans le fait que notre pays donne la priorité à l’utilisation de ses ressources en gaz naturel au niveau national pour créer des emplois, développer l’économie, augmenter les recettes publiques, attirer les investissements et industrialiser le pays. Tout cela au profit des citoyens », a déclaré Timipre Sylva, ministre d’Etat aux Ressources pétrolières, lors du forum dénommé « utilisation et optimisation du gaz naturel au Nigeria ».

Pour rappel, le Nigeria a déjà réalisé des investissements clés dans le domaine gazier à travers l’achèvement imminent du projet de gazoduc Obiafu-Obrikom-Oben (OB3), qui aidera à commercialiser plus de deux milliards de pieds cubes par jour de gaz. Sans oublier le projet gazier Assa North-Ohaji South (ANOH), qui est l’un des plus grands projets de développement de condensats de gaz, d’un coût d’environ 1 milliard $.

Le pays travaille également à faire fonctionner le parc automobile national au gaz naturel, au cours des prochaines années.


source: agenceecofin.com

A voir aussi