Algérie : Mise en oeuvre de l' accord Opep-non Opep: des pays ont été "rappelés à l'ordre"

  • 23 août 2017 / Actualité / 395 / Emerging Africa


Algérie : Mise en oeuvre de l' accord Opep-non Opep: des pays ont été "rappelés à l'ordre"

ALGER- Certains pays concernés par l'accord de coopération entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et des pays non Opep dont la Russie ont été "rappelés à l'ordre"  lundi à  Vienne lors d'un point mensuel de suivi de l'accord, a indiqué mardi le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni en assurant que l'évaluation de la mise en oeuvre de cet accord sera meilleure d'ici à la prochaine réunion de l'Organisation, en septembre prochain.

"Les commissions (de l'Opep) ont travaillé, les pays qui ne respectaient pas leurs quotas ont été rappelés à l'ordre, je pense que les choses vont aller beaucoup mieux pour la prochaine réunion de l'Opep à Vienne vers le 21 ou 22 septembre prochain", a-t-il déclaré à l'APS à l'issue d'une réunion d'inspection à la raffinerie d'Alger.

Le ministre n'a cependant pas avancé plus de détails sur les pays et les quotas en question. En juillet dernier, M. Guitouni avait estimé que la mise en oeuvre de l'accord de coopération Opep-Non Open était "globalement excellente".

Le Comité technique conjoint des pays Opep et des pays non-Opep  (JTC) s'est réuni les 7 et 8 août en cours à Abu Dhabi (Emirats Arabes Unies) pour définir les moyens d'élever les niveaux de conformité de l'accord. A rappeler que l'Opep et onze pays producteurs non Opep se sont engagés fin 2016 dans une réduction de leur production devant durer jusqu'en mars 2018 afin d'absorber l'excès d'offre qui pèse sur les cours du pétrole.


source: APS

A voir aussi