Maroc: Une volonté commune de renforcer la coopération dans le secteur privé

  • 03 novembre 2020 / Actualité / 77 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            Une volonté commune de renforcer la coopération dans le secteur privé

Le renforcement de la coopération dans le secteur privé entre le Maroc et le Rwanda a été au centre d'une séance de travail, vendredi à Casablanca, entre le ministre rwandais des Affaires étrangères et de la coopération, Vincent Biruta, et le président de la Commission Afrique de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Abdou Diop.
Les deux parties ont ainsi examiné les moyens de renforcer l'implication du secteur privé marocain dans les projets du plan de développement du Rwanda et se sont arrêtées sur l'état d'avancement des projets marocains au Rwanda.
Cette rencontre a constitué une occasion, pour le ministre rwandais notamment, de discuter de l'avancement des projets stratégiques signés entre les deux pays, lors de la visite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Rwanda en 2016, et d'identifier de nouvelles opportunités de coopération future.
«Cette visite a pour objectif de faire le point sur les différents projets d'investissement en cours au Rwanda et éventuellement identifier de nouveaux projets avec le secteur privé», a déclaré à cette occasion M. Biruta.
De son côté, M. Diop, s'est félicité des «excellentes» relations liant le Maroc et le Rwanda, tout en mettant en avant les «forts» liens de coopération tissés entre les deux pays.
«Les entreprises marocaines se sont engagées à investir au Rwanda. Beaucoup de projets ont été lancés, et cette séance de travail est pour faire le point sur ces projets et aussi voir les autres axes de coopération, où nos entreprises pourront participer au développement de Rwanda», a t-il ajouté.
Plutôt dans la journée, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, M. Nasser Bourita, et son homologue rwandais, ont signé, à Rabat, deux accords de coopération.
Il s'agit d'un mémorandum d'entente qui a pour objectif de créer un Comité de pilotage de la coopération entre les gouvernements des deux pays, et en vertu duquel, le Comité en question sera chargé du suivi et de l'évaluation de la mise en œuvre des décisions et recommandations sanctionnant les travaux de la Grande Commission mixte de coopération maroco-rwandaise, ainsi que les rencontres bilatérales entre les hauts responsables des deux pays.


source: Challenge

A voir aussi