Maroc : Une bonne dynamique au premier semestre 2021 pour le Fonds d’équipement communal



Maroc : Une bonne dynamique au premier semestre 2021 pour le Fonds d’équipement communal

Le Fonds d’équipement communal (FEC) enregistre une dynamique au premier semestre 2021. La banque publique a réalisé un produit net bancaire de 321 millions de dirhams en hausse de 9% comparé au premier semestre 2020. Cet article est une revue de presse du quotidien Aujourd’hui le Maroc.

L’activité du Fonds d’équipement communal (FEC) est en amélioration. D’après le rapport financier du fonds, au premier semestre 2021, cette banque publique, dédiée au financement du développement territorial, enregistre de belles performances, comme le rapporte Aujourd’hui le Maroc dans son édition du 10 janvier.

 

Dans le détail, les décaissements des prêts du FEC ont atteint 1,3 milliard de dirhams, soit une hausse de 4% comparé à la même période l’an passé. Le rapport indique qu’«à travers ces décaissements de prêts, le FEC a principalement participé au financement de projets portant sur la réalisation d’infrastructures routières ainsi que la mise en œuvre de programmes de mise à niveau des villes et de développement urbain».

 

Les créances sur la clientèle s’élèvent à 25 milliards de dirhams, en appréciation de 8% par rapport à une année plus tôt. Le résultat net s'est situé à 177 millions de dirhams (+53% en glissement annuel).

 

Le journal indique également que le FEC a réalisé un produit net bancaire de 321 millions de dirhams, soit une amélioration de 9% comparé au premier semestre 2020, et ce, grâce à la qualité du portefeuille de la banque à date.

 

S’agissant des capitaux propres, ils se sont chiffrés à 5,17 milliards de dirhams, soit une augmentation de 4% comparé au niveau atteint à fin décembre 2020. Concernant l’endettement au premier semestre 2021, c’est une tendance haussière de son encours (période du 30 juin 2019 au 30 juin 2021) qui se dessine. Il a atteint les 20,7 milliards de dirhams au premier semestre 2021 contre 15,9 milliards de dirhams à la même période en 2019, ce qui représente une croissance annuelle moyenne de plus de 14% sur ces deux années.

 

 


source: m.le360.ma

A voir aussi