Maroc: MCA/OCDE ...Convention de partenariat pour l'amélioration des pratiques dans l'enseignement secondaire

  • 30 octobre 2020 / Actualité / 107 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            MCA/OCDE ...Convention de partenariat pour l'amélioration des pratiques dans l'enseignement secondaire

L'Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) et l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) ont récemment signé une convention de partenariat visant l'amélioration des pratiques d'évaluation et d'examen dans l'enseignement secondaire au Maroc.
Cette convention de partenariat a pour objet d'appuyer les efforts déployés dans le cadre du projet "Education secondaire" relevant du programme de coopération Compact II, précise MCA-Morocco dans un communiqué. Dotée d'un budget de deux millions de dollars, cette convention vise à soutenir la mise en œuvre du plan d'action élaboré par l'Agence, conjointement avec le département de l'éducation nationale et le conseil supérieur de l'éducation, de la formation et de la recherche Scientifique (CSEFRS) portant sur le renforcement du système d'évaluation des acquis, l'appui du Maroc dans le développement, la planification et la mise en œuvre d'évaluations nationales rigoureuses, notamment le Programme National d'Evaluation des Acquis (PNEA) et la préparation de sa participation à des évaluations internationales, tel que le Programme for International Student Assessment (PISA), tout en instaurant des mécanismes d'exploitation des résultats de ces évaluations dans les processus décisionnel et opérationnel.
Par ailleurs, et outre le renforcement des capacités d'analyse des résultats des évaluations nationales et internationales, l'OCDE accompagnera le projet "Education secondaire" et le Département de l'Education Nationale en matière de révision de la formation initiale des enseignants, des inspecteurs et des cadres de l'orientation en relation avec l'évaluation des apprentissages des élèves, de renforcement des outils et des pratiques de l'évaluation formative et de remédiation, de conception et de développement d'un système d'évaluation de la performance des établissements scolaires, ainsi que de formation des concepteurs des épreuves nationales et régionales dans les trois régions bénéficiaires du projet, à savoir Tanger-Tétouan-Al HoceïmaFès-Meknès et Marrakech-Safi.


source: Aujourd'hui le Maroc

A voir aussi