Maroc: Les moyens de promouvoir l'écotourisme...

  • 28 octobre 2020 / Actualité / 148 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            Les moyens de promouvoir l'écotourisme...

Le renforcement de l'offre touristique dans la région et les moyens de promouvoir le secteur de l'écotourisme, ont été, récemment, au centre d'une réunion.
Cette réunion à laquelle ont pris part les responsables de la Direction régionale du tourisme, du Centre régional d'investissement (CRI) et du Conseil régional du tourisme (CRT), s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du programme «Tourisme durable Suisse-Maroc», co-financé par le Secrétariat d'Etat à l'économie suisse (SECO) et la Société marocaine d'ingénierie touristique (SMIT) pour un montant de 38 millions de dirhams.
La réunion a, également, porté sur le renforcement de l'offre touristique dans les zones montagneuses et l'amélioration des liaisons aériennes de la région, le développement des sports de montagne et le renforcement des capacités des acteurs locaux en tirant profit de l'expérience européenne dans le domaine de l'écotourisme
Dans ce sens, le programme baptisé «Tourisme durable Suisse-Maroc» a été signé entre le Maroc et la Suisse le 8 juin dernier, pour une durée de 5 ans, dans la finalité de donner une impulsion au développement de ce secteur dans la région de Béni Mella-lKhénifra.
Cet accord de coopération a pour objectifs de développer les conditions-cadres propices au développement d'un tourisme durable à travers la mise à disposition des acteurs locaux d'outils leur permettant d'améliorer la gestion de la destination, notamment à travers la mise en place d'une plateforme de coordination pour le développement du tourisme durable au niveau de la région et la valorisation durable des atouts de la région en intégrant les standards de durabilité reconnus au niveau international.
Il vise, en outre, à renforcer la compétitivité et l'accès aux marchés de certains secteurs inclus dans la chaîne de valeur du tourisme par le biais de l'amélioration de l'infrastructure des hébergements et des capacités d'accueil tout en renforçant les capacités des coopératives dans les secteurs pertinents pour le développement du tourisme, en particulier les coopératives de femmes.
De surcroît, l'accord concourt à renforcer le capital humain à travers la mise en place d'un programme visant l'amélioration de la gestion des gîtes et de l'accueil des visiteurs dans le respect des principes de durabilité, le développement de nouvelles formations pour des activités professionnelles et le développement de nouveaux métiers dictés en lien avec la conjoncture post-Covid


source: Aujourd'hui le Maroc

A voir aussi