Maroc: Les baromètres conjoncturels laissent augurer des signaux positifs dans plusieurs secteurs

  • 25 novembre 2020 / Actualité / 148 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            Les baromètres conjoncturels laissent augurer des signaux positifs dans plusieurs secteurs

L'activité économique nationale commence à montrer des signes de redressement, a annoncé la Direction des études et des prévisions financières (DEPF) dans son dernier rapport. Après une chute brutale au deuxième trimestre, sous l'effet des retombées négatives de la crise sanitaire de la Covid-19 et de la sécheresse, la DEPF a relevé dessignes de reprise sur fond de résultats encourageants des essais vaccinaux contre la Covid-19. En effet, « les baromètres conjoncturelslaissent augurer dessignaux positifs dans plusieurssecteurs à l'exception de certaines branches d'activité comme le tourisme », a relevé ce département relevant du ministère de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'administration. « C'est le cas, notamment, pour certaines filières industrielles, dont l'automobile, l'électronique, le textile et cuir et l'agroalimentaire, en ligne avec le redressement du taux d'utilisation des capacités de production et avec le regain d'optimisme au niveau des exportations durant le mois de septembre », a-t-elle souligné danssa note de conjoncture du mois de novembre 2020 (N°285). Dans sa note de conjoncture, la direction a également constaté une atténuation significative de la baisse des ventes de ciment dans le secteur du BTP, faisant toutefois observer une évolution modeste lors des derniers mois. Analysant les tendances sectorielles, au niveau des activités primaires, la DEPF a noté une croissance soutenue des exportations du secteur agricole à partir du mois de juin 2020, qui se sont inscrites en hausse de 10,7% durant la période de juin à septembre 2020. Cette variation tire profit d'une croissance à deux chiffresle long de ces mois, excepté pour le mois de juillet qui a accusé une baisse, a-t-elle souligné. Portées par une consolidation de celles de l'industrie alimentaire de 11,1% et de celles de l'agriculture,sylviculture et chasse de 15,7%, les ventes à l'étranger du secteur se sont accrues de 9,3% au troisième trimestre 2020, a indiqué la DEPF. Mais au terme des neuf premiers mois de 2020, il apparaît toutefois que « les exportations du secteur de l'agriculture et agroalimentaire ont reculé de 1,1%, après une augmentation de 6,6% un an plustôt», a-t-elle ajouté soulignant que cela résulte du retrait de celles de l'industrie alimentaire de 1,1%, contre une amélioration de celles du secteur de l'agriculture,sylviculture et chasse de 1,6%. Malgré une conjoncture climatique difficile en 2020, il ressort que «la production desfilières arboricoles phares de la campagne agricole 2020/2021 s'annonce favorable, d'après les premières estimations du Département de l'agriculture », a relevé la Direction estimant ainsi que la production des agrumes devrait progresser de 29% et celle des olives de 14%.


source: Challenge

A voir aussi