Maroc: La Banque Mondiale et le ministère de l'intérieur renforcent leur partenariat

  • 26 octobre 2020 / Actualité / 127 / Fares RAHAHLIA


Maroc:            La Banque Mondiale et le ministère de l'intérieur renforcent leur partenariat

Performance des municipalités marocaines
Les communes ont gagné en autonomie, dans le cadre de la stratégie de régionalisation avancée conçue pour développer le potentiel des différentes régions du Maroc. Dans le contexte de la Covid-19, celles-ci sont confrontées à la nécessité d'améliorer leurs systèmes de gestion pour accroître leurs recettes et leurs investissements. Partant de là, le Programme d'appui à l'amélioration de la performance des communes au Maroc (PAPC), cofinancé par la Banque mondiale et l'Agence française de développement (AFD), cible une centaine de municipalités urbaines et 18 millions d'habitants, soit plus de 80 % de la population urbaine du pays et pratiquement 50 % de sa population totale, indique la Banque Mondiale dans une récente publication.
Ce projet est piloté par la direction générale des collectivités territoriales (DGCT) du ministère de l'Intérieur. Il entend transformer radicalement les rapports entre les municipalités et le gouvernement central, pour passer de la tutelle à l'accompagnement. Selon la Banque Mondiale, il s'agit d'instaurer un cadre basé sur les performances qui permettra véritablement aux communes de structurer leurs systèmes de financement et de gestion afin de préserver et renforcer la qualité des services publics et de profiter des synergies intercommunales en la matière. « Cette opération, tout à fait innovante, introduit un mécanisme d'incitation pour resserrer la coopération entre communes et renforcer les capacités humaines et techniques tout en apportant aux autorités locales les ressources nécessaires pour tenir leurs objectifs de performance », explique Jesko Hentschel, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb. Et de poursuivre : « Nous nous félicitons de soutenir un programme qui contribue à la réalisation des objectifs de développement portés par la stratégie de régionalisation avancée du gouvernement. ». Cette opération soutient la mise en œuvre d'un plan ambitieux de renforcement des capacités pour combler les lacunes critiques des municipalités.


source: Albayane

A voir aussi