Maroc : Gouvernance en Afrique , le Maroc gagne des places



Maroc : Gouvernance en Afrique , le Maroc gagne des places

Le score du Royaume dépasse la moyenne africaine et régionale

Le Maroc avance de deux places dans l’indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique. Ce positionnement amélioré démontre le progrès atteint par le Royaume en matière de gouvernance. Sur les cinq dernières années, le Maroc a affiché des signes de progression accélérée, fruit de l’amélioration de trois principales catégories, en l’occurrence la aparticipation et droits humains, le développement économique durable et le développement humain.

De ce fait, le Maroc est passé de la 14ème à la 12ème place sur 54 pays africains inclus dans le classement initié depuis 11 ans par la Fondation Mo Ibrahim. «Le Maroc a progressé au total en matière de gouvernance globale au cours de la dernière décennie (tendance moyenne annuelle de +0,66), avec une accélération de la progression sur les cinq dernières années (tendance moyenne annuelle de +1,23)», peut-on relever de l’Indice Ibrahim de gouvernance en Afrique. L’indice a pour finalité d’évaluer les trajectoires de gouvernance observées sur la période 2012-2016. Le constat est dans l’ensemble satisfaisant. La gouvernance en Afrique affiche une tendance globalement positive dans la mesure où 40 pays ont affiché des progressions conséquentes. Le Maroc fait partie des 18 pays ayant réussi sur les cinq dernières années à accélérer la cadence atteignant à fin 2016 de bons scores.

Se référant à l’indice, le Royaume a atteint en termes de gouvernance globale 60,1 sur 100. Un score qui reste supérieur à la moyenne africaine (50,8) et à la moyenne régionale pour l’Afrique du nord (51,1). Le meilleur score réalisé par le Royaume a été observé dans la catégorie développement économique durable (68,2). Une note qui lui a valu la deuxième place dans le classement afférent à cet indicateur, juste après l’île Maurice et devançant le Ruwanda et l’Afrique du Sud. En revanche, le score le plus faible du Maroc a été relevé en matière de participation et droits humains. Le Royaume a atteint dans ce sens 44,2 points se situant ainsi au 33ème rang.

En ce qui concerne les sous-catégories, il a réalisé un meilleur score en termes de sécurité nationale (81,3) au moment où son score le plus faible a été enregistré dans le volet  participation (39,9).

Bien que l’Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique confirme l’amélioration continue de la gouvernance globale sur le continent, un recul a été relevé dans de nombreux pays et ce dans des domaines clés de gouvernance. Dans ce sens, la Fondation Mo Ibrahim appelle à une vigilance renforcée pour consolider les progrès obtenus à ce jour.


source: aujourd’hui le Maroc

A voir aussi