Maroc : Développement du numérique: découvrez «MoroccoTech», la nouvelle marque Maroc



Maroc : Développement du numérique: découvrez «MoroccoTech», la nouvelle marque Maroc

La ministre de la Transition Numérique et de la Réforme de l’Administration, Ghita Mezzour, a révélé, ce vendredi 14 janvier 2022, la nouvelle marque en charge de promouvoir le développement du digital au Maroc: «MoroccoTech». Une cérémonie au format hybride, depuis Rabat et Casablanca.

Cette nouvelle marque a pour ambition de positionner le Maroc comme destination numérique de choix à l'international, et de créer une dynamique globale qui profitera à l’ensemble des écosystèmes marocains dans leur transformation numérique. 

 

Lancée en collaboration avec la Fédération des Technologies de l'Information, des Télécommunications et de l'Offshoring (Apebi), en partenariat avec l’Amdie, l’ADD, la CGEM, l’Ausim ainsi que le Technopark, c'est en présence du ministre de l’Inclusion Economique de la Petite Entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri que la cérémonie révélant la dénomination de «MoroccoTech» a eu lieu ce vendredi 14 janvier 2021, à Rabat et à Casablanca, dans un format hybride incluant des visioconférences.

 

«Le Maroc dispose d’un des viviers de talents le plus attractif de la région et une des meilleures infrastructures du continent. Le Royaume peut également reposer sur un nombre important d'entreprises innovantes qui accompagnent des clients au Maroc et dans le monde, notamment dans le domaine de l’offshoring. Il démontre ainsi sa capacité à développer un écosystème digital compétitif à l’international, grâce à ses offres adaptées et à son accompagnement sur-mesure des investisseurs, permettant d’attirer plusieurs entreprises technologiques prestigieuses à s’établir et investir au Maroc», a expliqué Ghita Mezzour, lors de cette cérémonie de lancement de la marque.

 

La marque Morocco Tech sera aussi bien portée par le secteur public que par les acteurs du privé, par un mode de gouvernance efficace et orienté sur les résultats, a indiqué le président de la CGEM, Chakib Alj, qui a aussi expliqué que la CGEM était «parfaitement consciente du rôle d’une transformation technologique réussie pour renforcer la compétitivité et l’attractivité de notre économie à l’international, mais aussi pour accélérer la création d’emplois et de valeur ajoutée, en adéquation avec le Nouveau Modèle de Développement».

Plusieurs interventions sont prévues au cours des huit heures d'un live lancé à cette occasion, et les échanges doivent notamment porter sur le développement du numérique au Maroc, le mode de gouvernance de la marque, les opportunités multiples de financement, le gisement des talents dont dispose le Royaume, ainsi que le rôle que pourrait jouer la diaspora dans le rayonnement numérique du pays. 

 

En parallèle des débats, de nombreuses start ups, des PME mais aussi de grandes entreprises marocaines doivent exposer leurs innovations digitales, en valorisant le rôle essentiel de la technologie dans la transformation positive de leur activité ou du secteur dans lequel ils exercent. 




source: m.le360.ma

A voir aussi