Maroc : Aquaculture: un investissement de 869 millions de DH en 2021



Maroc : Aquaculture: un investissement de 869 millions de DH en 2021

L’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA) poursuit ses efforts en faveur du développement du secteur. Ainsi, 168 projets aquacoles ont démarré leurs activités cette année, pour un investissement de 869 millions de dirhams. Cet article est une revue de presse du journal Aujourd’hui Le Maroc.

168 projets aquacoles ont démarré leurs activités cette année dans les différentes régions du Maroc, pour un investissement de 869 millions de dirhams, rapporte Aujourd’hui Le Maroc dans sa publication de ce vendredi.

 

Citant l’Agence nationale pour le développement de l’aquaculture (ANDA), le quotidien indique que sur un total de 259 conventions de création et d’exploitation de fermes aquacoles publiées au Bulletin officiel au terme de l’année 2021, 168 projets ont démarré l’installation de leurs fermes dans les différentes régions du Royaume pour une production à terme de plus de 80.000 tonnes/an et la création de plus de 2.000 emplois.

 

Aujourd’hui Le Maroc rappelle que cette agence a tenu le 29 décembre la 18e session de son conseil d’administration, qui a été présidée par le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki.

 

On apprend que les travaux ont été consacrés à l’examen du bilan des réalisations de l’ANDA au titre de l’exercice 2021 et à la présentation de son plan d’action et de son budget prévisionnel pour l’année 2022. Il faut souligner qu’en plus de ces projets, l’ANDA a lancé, du 3 mars au 2 juin, un appel à manifestation d’intérêt pour la réalisation de nouveaux projets d’aquaculture dans les régions de Dakhla-Oued Eddahab, Guelmim Oued Noun, Souss-Massa, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et l’Oriental, à l’issue duquel plus de 100 projets de fermes aquacoles sont retenus pour une production cible de 100.000 tonnes/an.

 

«Concernant l’aquaculture solidaire, l’ANDA fait savoir qu’elle assure également l’accompagnement administratif et technique de 116 projets aquacoles à caractère social, portés par des groupements de jeunes entrepreneurs et de coopératives de femmes et marins pêcheurs afin de les soutenir dans la concrétisation de leurs projets. Pour garantir l’inclusion de cette catégorie, le Département de la pêche maritime a mis en place un programme structurant visant l’appui financier de ces projets sociaux pour une enveloppe de 129 millions de dirhams», précise Aujourd’hui Le Maroc.

 

On apprend aussi qu’outre l’appui technique, administratif et financier, un programme de formation théorique et pratique au métier de l’aquaculture est réalisé au profit des jeunes entrepreneurs et des coopératives en partenariat avec le Département de la pêche maritime pour lequel l’ANDA a mis en place trois fermes pédagogiques au niveau de Dakhla, Agadir et Ras Al Ma.


source: m.le360.ma

A voir aussi