Le Sénégal va ériger un mémorial-musée national en hommage aux victimes du naufrage du « Joola »



Le Sénégal va ériger un mémorial-musée national en hommage aux victimes du naufrage du « Joola »

 Le Sénégal va construire un mémorial-musée national en souvenir du naufrage du « Joola », le 26 septembre 2002, qui a fait près de 2 000 victimes. Le bateau assurait la liaison entre la Casamance et Dakar. La responsabilité fut imputée au commandant de bord, mort dans l’accident.

Le jeudi 26 septembre 2002, le ferry « Joola » qui effectuait la liaison entre la Casamance et Dakar sombrait au large de la Gambie, faisant près de 2 000 morts. A quelques jours de la commémoration du 18e anniversaire de ce drame, le chef de l’Etat Macky Sall, qui présidait le Conseil des ministres le 23 septembre, a « demandé d’intensifier le processus d’édification, à Ziguinchor, du mémorial-musée national dédié aux victimes ».

Il a au passage « réaffirmé la solidarité de la nation aux familles des victimes ». Ce mémorial-musée national se veut chargé d’une grande puissance émotionnelle, pour ce qui restera à tout jamais gravé dans la mémoire collective comme l’un des naufrages les plus meurtriers de l'histoire en temps de paix.

D’après les chiffres publiés par l’Etat sénégalais, le naufrage du « Joola » a causé la mort de 1 863 personnes. Le Collectif de coordination des familles des victimes du Joola (CCFV-Joola) en dénombre 1 953, car certaines familles se sont fait connaître après la parution du bilan officiel le 3 février 2003. Seules 65 personnes ont survécu et 608 corps ont été retrouvés. La région de la Casamance a particulièrement été touchée : 1 340 victimes, dont 971 rien que pour la ville de Ziguinchor. En 2003, la justice sénégalaise a classé le dossier, concluant à la seule responsabilité du commandant de bord, disparu dans le naufrage.


source: agenceecofin.com

A voir aussi