L’Algérie suspend l’importation de plusieurs produits alimentaires et non alimentaires

  • 06 juillet 2017 / Actualité / 532 / Emerging Africa


L’Algérie suspend l’importation de plusieurs produits alimentaires et non alimentaires

Le gouvernement par le biais de l’Association des banques et établissements financiers (ABEF), a instruit les banques commerciales de sursoir à « toute domiciliation d’importation » de plusieurs produits, alimentaires et non alimentaires.

Selon une note de l’ABEF datant du 4 juillet en cours, publiée par le quotidien enligne TSA, la liste des produits concernés comprend les produits alimentaires (biscuiterie, confiserie, chocolat), les produits de préparations alimentaires (sauce, ketchup, mayonnaise…) et les produits non alimentaires (les équipements industriels tels que les transformateurs électriques, le marbre fini, le granit fini, les produits de plastique finis, les articles de plastique finis pour ménages, les produits de la robinetterie, les tapis… ) ».

Le note de l’ABEF ne précise pas si ces produits seront interdits d’importation ou il s’agit seulement d’une suspension des importations pour les soumettre ensuite au régime des licences, instauré par le défunt ministre du Commerce Bakhti Belaib.

Le Premier ministre Abdelmadjid Tebboune avait promis de réduire la facture des importations en s’attaquant aux produits « superflus » et ceux de nature à concurrencer la production locale. Alors ministre du Commerce par intérim, Tebboune avait critiqué au printemps derniers précisément l’importation pour plusieurs millions de dollars de confiserie, de chocolats et de ketchup.

Le gouvernement avait opéré un tours de vis sur les importations de ciments, de véhicules, de fruits exotiques en les soumettant aux régime du contingentement quantitatif avant d’élargir ce dispositif aux appareils électroménagers, les téléphones mobiles, les cosmétiques et les alitements de bétail et de volaille.


source: Algerie 360°

A voir aussi