L'Algérie a amorcé une étape de "changement positif"



L'Algérie a amorcé une étape de "changement positif"

ALGER- L’Algérie a amorcé une étape de "changement positif", grâce aux nouvelles réformes introduites récemment, a estimé, mercredi, Lord Richard Risby, l’Envoyé du Premier ministre britannique pour les Affaires économiques et commerciales avec l’Algérie.

"Ma dernière visite en février dernier en Algérie, m’a fait ressentir beaucoup d’optimisme et je suis convaincu que l’Algérie est entrée dans une période de changement positif", a-t-il déclaré lors d’une rencontre d’affaires algéro-britannique sur l’investissement et le commerce, tenue par visioconférence.

"Les nouvelles réformes ont introduit de nouvelles valeurs commerciales et opportunités compétitives pour les investisseurs étrangers et les partenariats", a-t-il soutenu, estimant que cette conférence constitue "une plateforme qui mettra en valeur la diversification des investissements (britanniques) en Algérie, ce qui permettra de nouer des partenariats gagnant-gagnant".

Rappelant que les entreprises britanniques sont très actives en Algérie, notamment pour ce qui est de l'investissement dans le secteur gazier, Lord Risby a mis l'accent sur les "nombreuses opportunités pour élargir le partenariat algéro-britannique".

Evoquant les entrepreneurs algériens, en quête d’exploration de nouveaux marchés africains, il a avancé que les entreprises britanniques "sont en mesure de les soutenir et de leur offrir la technologie nécessaire, l’expérience et l’expertise et de nouer un partenariat mutuellement gagnant" avec ces investisseurs algériens.

Sur la pandémie de la Covid-19 et son impact sur les économies mondiales, il a noté que le commerce "va aider à relancer les économies algérienne et britannique".

 

L'Algérie: "meilleure destination" pour les investisseurs britanniques

 

De son côté, Lord Gerald Edgar Grimstone, ministre d’Etat de l’investissement, auprès du Département britannique du Commerce international, a fait remarquer que les investissements britanniques en Algérie "ne cessent d’augmenter dans tous les domaines, les compagnies britanniques faisant partie des plus grands investisseurs en Algérie".

"J’ai l’espoir de voir nos deux pays nouer de nouvelles opportunités à l’aube du post-brexit", a-t-il souhaité en assurant que les opportunités, pour les deux parties, sont "nombreuses".

Pour Lord Edgar Grimstone, "Il n’existe pas une meilleure destination d’investissement pour les entreprises britanniques que l’Algérie".

"Je ferai de mon mieux afin d’encourager cela, car la prospérité qui règne est bonne pour les deux pays. Nous encourageons les entreprises britanniques à investir en Algérie", s'est-il engagé.



source: ALGERIE PRESSE SERVICE

A voir aussi