Côte d’Ivoire : Sahara Energy a investi 450 millions de dollars pour stimuler l’approvisionnement en GPL

  • 08 octobre 2020 / Actualité / 199 / Emerging Africa


Côte d’Ivoire : Sahara Energy a investi 450 millions de dollars pour stimuler l’approvisionnement en GPL

La société nigériane Sahara Energy informe qu’elle a investi plus de 450 millions de dollars en Côte d’Ivoire ces six dernières années, pour garantir l’approvisionnement du pays en gaz de cuisson. L’objectif est d’atteindre un mode de vie plus sain et plus respectueux de l’environnement.

Le groupe pétrolier Sahara Energy a annoncé qu’il a investi plus de 450 millions de dollars pour faciliter la fourniture de gaz de pétrole liquéfié (GPL) à la Côte d’Ivoire, ces six dernières années. Il faut savoir que la compagnie, à travers différents accords a déjà mené de nombreuses opérations sur le territoire, visant à favoriser l’accès à ce combustible qui réduira le recours au charbon de bois. 

Il y a environ une semaine, le navire de Sahara Gas GPL a accosté dans les eaux ivoiriennes avec 10 000 tonnes de GPL, toujours pour répondre à la demande qui ne cesse de grimper.

« En travaillant en collaboration avec diverses parties prenantes, Sahara Energy est ravi de favoriser l'accès à une énergie plus propre en Côte d'Ivoire. C'est également le cas sur tout le continent où nos navires de GPL jouent un rôle essentiel pour garantir que les ménages et les communautés disposent d'une option viable et plus propre pour cuisiner et, en fin de compte, pour adopter des modes de vie sains », a commenté Olayemi Odutola, directeur de Sahara en Côte d’Ivoire.

Rappelons qu’en septembre dernier, l’Etat ivoirien, à travers sa société publique du pétrole Petroci Holding, en partenariat avec Sahara Energy, a annoncé la construction d’une usine de stockage de gaz butane d’une capacité de 12 000 tonnes. Celle-ci renforcera et sécurisera l’approvisionnement du produit dans le pays. Le projet de 43 millions de dollars sera exécuté en deux phases, avec une mise en service prévue pour novembre 2021 et octobre 2022.

La Côte d’Ivoire augmentera ainsi de 60 % ses capacités de stockage, de façon à faire passer la durée de consommation du gaz stocké de 15 à 27 jours


source: agenceecofin.com

A voir aussi