Cote d'ivoire:Projet de mobilité urbaine d’Abidjan (Pmua), Les travaux de construction de la ligne du BRT vont démarrer au plus tard fin 2021

  • 09 novembre 2020 / Actualité / 245 / Emerging Africa


Cote d'ivoire:Projet de mobilité urbaine d’Abidjan (Pmua), Les travaux de construction de la ligne du BRT vont démarrer au plus tard fin 2021

Le plan de travail et le budget de l’exercice 2021 du Projet de mobilité urbaine d’Abidjan (Pmua) a fait l’objet d’une réunion technique du comité de pilotage du projet, le 5 novembre, au cabinet du ministère des Transports, à l’immeuble Postel 2001 au Plateau

Selon le coordonnateur du projet, Romain Kouakou Kouakou, le budget 2021 sera évalué entre 9 et 10 milliards de F Cfa, contre 5 milliards de F Cfa en 2020. Et les travaux sur le terrain devraient effectivement débuter d’ici fin 2021.

Le Pmua qui a démarré en 2013 et entré dans sa phase active en février 2020 a pour objectif le développement et l’amélioration de la mobilité urbaine à Abidjan, grâce à la mise en place d’un système de transport collectif de masse BRT (Bus-Transit-Rapid, Ndlr) sur le corridor Yopougon-Bingerville à travers un partenariat public-privé. Cette ligne du BRT est longue d’une vingtaine de kilomètres.

Le projet vise aussi le renforcement des capacités opérationnelles de la Sotra, qui en est une des principales parties prenantes, et la réorganisation de ses lignes en rabattement sur les axes de transport de masse. Le Pmua a enfin pour objectif la modernisation et la professionnalisation du transport artisanal (gbaka, taxi, wôrô-wôrô, Ndlr) sur le corridor concerné par le projet, y compris par l’appui au renouvellement de la flotte.

Le directeur de cabinet du ministère des Transports, Ahmed Diomandé, qui a présidé la réunion, est revenu sur la vision et l’ambition du gouvernement en ce qui concerne la mobilité au sein de la capitale économique. « Le gouvernement travaille avec acharnement à trouver des solutions aux problèmes de déplacements à Abidjan. C’est pourquoi depuis 2011, nous avons entrepris dans le secteur des transports une grosse réforme ainsi que des initiatives et projets comme celui-ci. Sa particularité est sa capacité à traiter tous les aspects de la mobilité (infrastructures, services et ressources humaines Ndlr) », a-t-il indiqué.

En effet, à côté des composantes principales du projet, à savoir la construction de la ligne du BRT entre Yopougon et Bingerville et la mise à niveau des infrastructures de la Sotra et le renforcement de sa flotte, le Pmua finance des bourses d’études pour les travailleurs du transport, pour une formation en partenariat avec l’Inp-Hb de Yamoussoukro et l’École des ponts et chaussées de Paris.

Le budget annuel définitif et le plan de travail qui seront arrêtés par les 17 membres du comité de pilotage vont être soumis prochainement aux deux principaux bailleurs du Pmua, à savoir la Banque mondiale et l’Agence française de développement (Afd).

Le coût total du Pmua, rappelons-le, est de 530 millions de Dollars, soit environ 300 milliards de F Cfa. Une contribution du secteur privé est également prévue dans le financement du projet.




source: fratmat.info

A voir aussi