Cote d'ivoire:Microfinance, L’Unacoopec-Ci affiche de bonnes performances



Cote d'ivoire:Microfinance, L’Unacoopec-Ci affiche de bonnes performances

L’Union nationale des coopératives d’épargne et de crédit (Unacoopec-ci) se porte très bien. L’institution a pu surmonter ses difficultés de trésorerie, améliorer ses résultats financiers qui sont en constante progression quand sa gouvernance est jugée satisfaisante. C’est un directeur général visiblement enthousiaste des bonnes performances de sa microfinance qui a donné ces informations, hier, à la presse.

Savané Issiaka s’exprimait, le 8 septembre, à l’hôtel Tiama, à l’occasion de la tribune d’échanges du magazine d’information Africa Managers. « Au niveau de la viabilité financière, la plupart des 24 agences après la reconfiguration commencent à être excédentaires. C’est un signal promoteur et intéressant.

De juillet à août, nous étions vers un excédent de plus de 40 millions. Nous attendons la fin de l’année pour bien l’apprécier. Notre entreprise affiche une capacité de 5 milliards de recapitalisation chaque année grâce à nos propres efforts », a affirmé l’administrateur provisoire. Mieux, l’Unacoopec-ci totalise 136 points de services avec une souscription de 70 000 Ivoiriens chaque année, a poursuivi le directeur général. Savané Issiaka s’est, par ailleurs, réjoui de la contribution de l’entreprise au développement socio-économique de la Côte d’Ivoire. « Nous accompagnons les projets gouvernementaux et sommes présents sur tout le territoire national. Nous accompagnons les jeunes, les femmes, et principalement les artisans, à travers leurs projets ; ce qui démontre qu’il y a un impact socio-économique. Au-delà d’être un puissant agent de développement pour les populations et le pays, l’Unacoopec-ci est engagée dans la lutte contre la pauvreté », a soutenu Savané Issiaka. En termes de perspectives, d’importants chantiers, à en croire le patron de la faîtière, sont en cours. Notamment la réorganisation structurelle de l’institution avec la création, à moyen terme, de son organe financier pour la soutenir plus efficacement dans le développement et son soutien à l’économie ivoirienne.


source: fratmat.info

A voir aussi