Côte d’Ivoire : le patronat sensibilise le secteur privé sur l’Efficacité énergétique



Côte d’Ivoire : le patronat sensibilise le secteur privé sur l’Efficacité énergétique

Le patronat ivoirien a initié une session de formation à l’endroit des chefs d’entreprise dans le cadre du Projet de formation professionnelle dans les secteurs des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ProFERE) mis en place par le ministère allemand de la Coopération économique et du Développement et le ministère ivoirien de l’Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle.

Ouverte ce mardi 15 septembre 2020 à la Maison de l’entreprise à Abidjan-Plateau, cette session visait à sensibiliser les entreprises, les industries et les ménages sur les mécanismes et les opportunités de financement dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.


Les travaux qui ont débuté dans un contexte particulier en raison de la pandémie de la Covid-19 ont été consacrés à la présentation du système énergétique de la Côte d’Ivoire, à l’identification des potentiels en énergies renouvelables et efficacité énergétique du pays, à la sensibilisation aux opportunités de financement public et privé des projets d’énergie durable, etc...


L’expert international de Renewables Academy AG (Renac), Roberto Rizzo, qui a pris part aux travaux par visioconférence depuis Berlin, a expliqué que les énergies renouvelables ont explosé dans le monde durant la décennie 2009-2019. Selon lui, la capacité installée est passée de 414 GW en 2009 à 1627 GW en 2019 ce qui a boosté les investissements dans le secteur sur la même période pour un montant de plus 155 milliards de Francs CFA. À en croire l’expert, l’Afrique du Sud arrive en tête sur le continent avec 1155 milliards de Francs CFA.

Claude Koutoua, président de la Commission énergie-qualité, hygiène, sécurité et environnement (e-qhse) de la Cgeci, a quant à lui expliqué l’opportunité de la session de formation dans un contexte où la Côte d’Ivoire s’est engagée fortement à l’échelle internationale. "La Côte d’Ivoire a œuvré pour la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre de 28 % et l’accroissement de la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique à 42 % à l’horizon 2030" a-t-il laissé entendre. Au regard de ces chiffres, Claude Koutoua a dit la volonté du patronat ivoirien à soutenir toutes les initiatives dans ce sens.


source: news.abidjan.net

A voir aussi