Cote d'ivoire:L’apiculture moderne au service de la protection de l’environnement à Odienné



Cote d'ivoire:L’apiculture moderne au service de la protection de l’environnement à Odienné

Odienné - Un projet d’équipement, de formation et d’installation en apiculture moderne est en déploiement dans trois villages du département d’Odienné, en tant que stratégie de lutte contre des pratiques locales nuisant à l’environnement, notamment l’orpaillage clandestin et la récolte traditionnelle de miel par le feu.

Les villages de Bassékodougou, de Kodougou et de Niamasso, bénéficient de ce projet, financé par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM). Un programme porté par l’objectif de « contribuer à l’effort national et régional de lutte contre les feux de brousses, l’orpaillage clandestin et la dégradation des paysages ».

En même temps, il s’agit de participer à la lutte contre la pauvreté en milieu rural, en proposant, dans ces trois bourgades, l’apiculture moderne comme activité alternative et pérenne, génératrice de revenus, en lieu et place de la pratique de l’orpaillage illégal et de celle de la récolte traditionnelle de miel, source de feux de brousses et de destruction massive des abeilles pollinisatrices et de leur habitat.

Au total 15 personnes (à raison de cinq par village) dont des femmes ont été sélectionnées qui ont bénéficié d’une formation de base. Ceux-ci au terme de l’initiation ont reçu, lors d’une cérémonie officielle, le vendredi 11 septembre 2020, les ruches nécessaires à leur installation effective. Chacun d’eux a reçu 25 ruches soit 75 par village pour un total global de 225.

Ils bénéficieront également, toujours au titre du projet, d’autres équipements modernes notamment des tenues de protection, des fumoirs pour apiculteurs ainsi que d’un accompagnement technique continu sur 12 mois.

Les bénéficiaires se sont félicités d’un « projet salvateur » qui vient leur apporter un « remède contre la maladie commune aux populations rurales qu’est la pauvreté ».

« Merci pour le bonheur que vous apportez à nos populations, pour le pan de développement que ce projet apporte dans le Kabadougou », a lancé, pour sa part, à l’endroit du FEM, le président du conseil régional du Kabadougou, Souleymane Koné.

Le projet d’apiculture moderne à Odienné, d’un coût de plus de 30 millions F CFA, soit plus de 10 millions par village, devrait, selon le compte d’exploitation prévisionnel, procurer à chaque bénéficiaire, avec les 25 ruches reçues, un revenu brute de « 1,5 million F CFA », la première année. La prévision est de « trois millions » pour la deuxième année d’exploitation.

(AIP)


source: news.abidjan.net

A voir aussi