Côte d’Ivoire:Hydrocarbures , Baisse de 45,5% du résultat net de Total Côte d’Ivoire au premier semestre 2020

  • 04 novembre 2020 / Actualité / 238 / Emerging Africa


Côte d’Ivoire:Hydrocarbures , Baisse de 45,5% du résultat net de Total Côte d’Ivoire au premier semestre 2020

Le résultat net de Total Côte d’Ivoire, filiale de la multinationale pétrolière du même nom, a connu une baisse de 45,5% au terme du premier semestre 2020 comparé à la même période de  2019, ont annoncé les dirigeants de cette société basée à Abidjan.

Ce résultat s’est établi à 3,063 milliards de FCFA contre 5,616 milliards de FCFA au 30 juin 2019, soit une diminution de 2,553 milliards de FCFA en valeur absolue. Quant au chiffre d’affaires de la société, il a enregistré une baisse de 11,4%, passant de 227,251 milliards de FCFA au premier semestre 2019 à 201,397 milliards de FCFA un an plus tard. Les dirigeants de Total Côte d’Ivoire expliquent cette contreperformance par l’effet des mesures restrictives liées à la lutte contre la COVID-19.

Il faut dire que durant la période sous revue, le tonnage d’hydrocarbures vendu a connu une baisse de 8,6% avec 320.096 tonnes contre 350.402 tonnes au premier semestre et ce du fait de l’apparition de la pandémie COVID-19 en début d’année 2020 qui a eu comme conséquence une baisse de l’activité économique.

Le résultat d’exploitation est apparu en forte baisse de 43,8% à 4 374 milliards de FCFA contre 7,780 milliards de FCFA au 30 juin 2019. Les responsables de Total Côte d’Ivoire expliquent cette situation principalement par « une contraction des marges au cours du premier semestre 2020 résultant des effets stocks négatifs enregistrés suite à la chute brutale des cours du pétrole et cotations des produits raffinés dans le monde ».

Toutefois, ils avancent que cette baisse est partiellement compensée par une bonne maîtrise des frais fixes, avec 6% d’économie par rapport au premier semestre 2019, malgré les charges exceptionnelles induites par la pandémie pour garantir la santé des collaborateurs et des clients.

Pour sa part, le résultat des activités ordinaires avant impôts, s’est inscrit dans la même tendance avec une baisse de 45,7% à 3,990 milliards de FCFA contre 7,354 milliards de FCFA au second trimestre 2019.

En perspectives, les dirigeants de cette société estiment que Total Côte d’Ivoire maintient sa position de leader sur le marché ivoirien, grâce à une adaptation de sa stratégie, prouvant ainsi son agilité malgré un environnement concurrentiel difficile. Selon eux, « la  résilience de la société démontrée dans un environnement défavorable, les résultats attendus sur le plan d’économie de charges et d’investissements, ainsi que des perspectives de marché positives sur le 2ème semestre permettent de cibler un résultat opérationnel en hausse par rapport à la même période de 2019 ».

Commercialement, ils projettent que les ventes devraient bénéficier de l’ouverture de la station Route Bassam sur le réseau et au commerce général, de la fin de la construction de la mine de Perseus Yaoure et de son démarrage avant la fin de l’année.


source: Financial Afrique

A voir aussi