Côte d’Ivoire : Filtisac sauvée par ses filiales au premier semestre 2020



Côte d’Ivoire : Filtisac sauvée par ses filiales au premier semestre 2020

Filtisac, cotée sur la BRVM, a annoncé un bénéfice net en hausse, malgré une baisse de son chiffre d’affaires du fait de la covid-19. L’entreprise ivoirienne dit avoir bénéficié des revenus exceptionnels de dividende. Pas sûr que cela se répète au regard de la conjoncture.

Une hausse de 462% du revenu de ses participations dans ses filiales a permis à l'entreprise ivoirienne Filtisac de sauver son premier semestre 2020.

En effet, les activités ordinaires de l'entreprise spécialisée dans la production d’emballages industriels ont été en berne au cours du premier semestre négativement impacté par la survenance de la covid-19.

Selon les responsables de cette société, trois niveaux d'impact sont identifiés : des difficultés d'approvisionnement en intrants pour la fabrication des produits, la nécessaire réorganisation du rythme de travail en usine et les surcoûts induits par la covid-19.

Ainsi, le chiffre d'affaires est ressorti à 17 milliards FCFA tandis que la marge brute négative à 677 millions FCFA. Sur une base consolidée, le chiffre d'affaires est en recul de 20%.

Cependant, pour Filtisac, les dividendes perçus au niveau de ses filiales pour le compte des exercices précédents ont permis d'inverser la courbe des performances. Avec 1,5 milliard FCFA de revenus financiers, son bénéfice net final s'est affiché à 744 millions FCFA en hausse de 193% comparé à celui de la même période en 2019.

Sur une base consolidée avec l'ensemble de ses filiales, Filtisac affiche une perte nette de 1,6 milliard FCFA. En 2019, elle avait réalisé un bénéfice net de 2,7 milliards FCFA sur la même période. Ses responsables sont toutefois optimistes. Ils anticipent un bon troisième trimestre, mais il est difficile d’envisager que les niveaux d'activités de 2019 seront atteints.


source: agenceecofin.com

A voir aussi