Côte d’Ivoire : des étudiants distingués pour leurs solutions contre la déforestation



Côte d’Ivoire : des étudiants distingués pour leurs solutions contre la déforestation

Le PNUD et le ministère ivoirien des Eaux et forêts ont distingué des étudiants pour leurs solutions contre la déforestation. La compétition s’inscrit parmi les mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la nouvelle politique forestière visant à recouvrer 6 millions d’hectares d’ici 2030.

Pour lutter contre la déforestation en Côte d’Ivoire, le ministère des Eaux et forêts a organisé une compétition sous le thème « Côte d’Ivoire, pays vert, puits de carbone », destinée aux étudiants des grandes universités. Le concours initié par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) visait à récompenser les solutions innovantes développées par des étudiants.

Sur 114 étudiants répartis en 12 groupes, 3 équipes ont été distinguées lors de cette compétition. Le premier groupe, Make It Green, a proposé la conception de drones adaptés à la surveillance et à l’étude des sols, à la cartographie des forêts et au transport rapide de produits phytosanitaires.

Le second groupe, Citoyen Vert, a proposé une application mobile de surveillance des aires protégées qui alerte les structures de surveillance et localise les lieux de violation de ces espaces. La troisième place a été décrochée par le groupe Impact Team, qui présentait un projet de production de charbon à base de coques de cacao, avec pour objectif de réduire l’usage du bois de chauffe.

Selon le ministère, la forêt ivoirienne a enregistré une perte de plus de 80% de son couvert depuis l’indépendance du pays, passant de 16 millions d’hectares à moins de 3 millions. Cette première édition du Hackathon du PNUD sur la préservation, la réhabilitation et l’extension des forêts fait partie des multiples mesures du gouvernement visant à recouvrer 6 millions d’hectares de la forêt ivoirienne d’ici 2030.

Les projets retenus vont bénéficier d’un encadrement par le ministère des Eaux et forêts.


source: agenceecofin.com

A voir aussi