Cote d'ivoire:Autosuffisance en riz, Le ministère de la Promotion de la riziculture annonce un accord avec l’Office chérifien des phosphates



Cote d'ivoire:Autosuffisance en riz, Le ministère de la Promotion de la riziculture annonce un accord avec l’Office chérifien des phosphates
Le ministère de la Promotion de la riziculture de Côte d’Ivoire (Mpr) et l’Office chérifien des phosphates Côte d’Ivoire (Ocp-CI) signeront un protocole d’accord le 4 septembre au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Cette convention permettra d’accélérer la mise en œuvre de la Stratégie nationale de développement de la riziculture (Sndr) 2020-2030 initiée par le gouvernement. C’est avec un acteur majeur de l’engrais que le ministère de la Promotion de la riziculture signera cet important accord portant sur l’accès à des engrais adaptés, comme levier important d’amélioration de la productivité de la riziculture et des revenus des riziculteurs en Côte d’Ivoire. Mais également pour la livraison des engrais adaptés à crédit à des prix réduits aux leaders de pôles retenus. L’accord vise aussi les études des sols, la formation des riziculteurs à l’utilisation des engrais et le suivi des opérations d’utilisation d’engrais.



Pour rappel, le département ministériel dirigé par Gaoussou Touré a fait adopter, en Conseil des ministres du 11 mars 2020, la Stratégie nationale de développement de la riziculture 2020-2030 (Sndr 2020-2030). Cette nouvelle politique de développement rizicole a pour principaux objectifs d’assurer à la Côte d'Ivoire l’autosuffisance en riz de bonne qualité avant 2025 et faire du pays l’un des plus gros exportateurs africains de riz à l’horizon 2030. Le ministère prévoit, à cet effet, développer des axes de partenariat portant sur l’élaboration, l’adoption et la mise en œuvre de projets rizicoles intégrés : irrigation, aménagement des parcelles, production de semences à haut rendement, mécanisation, appui aux riziculteurs en intrants, conseil agricole et financement de fonds de roulement.

C’est en cela que le ministère fait appel à l’Office chérifien des phosphates, leader mondial sur le marché du phosphate et de ses dérivés, et présent dans de nombreux pays africains dont la Côte d'Ivoire. L’entreprise assure aux petits agriculteurs un accès à des solutions adaptées aux conditions locales et aux besoins des cultures. Elle contribue également à sécuriser la production d'engrais compétitifs à proximité des grands bassins agricoles, à renforcer ses capacités logistiques et à développer de nouveaux réseaux de distribution locaux.

La présente signature s’inscrit dans le cadre d’une politique de multiplication des axes de partenariat gagnant-gagnant, afin de faire du riziculteur ivoirien un opérateur économique à part entière.
SOURCE : MPR


source: fratmat.info

A voir aussi