Cote d'ivoire:Approvisionnement en bétail , Le marché ivoirien ne connaitra pas de rupture, rassurent les acteurs



Cote d'ivoire:Approvisionnement en bétail , Le marché ivoirien ne connaitra pas de rupture, rassurent les acteurs

Suite à la situation qui prévaut au Mali, avec le renversement puis la démission du président IBK, la CEDEAO a imposé des sanctions allant jusqu’à la fermeture des frontières terrestres et aériennes avec ledit pays. Cette situation qui n’est pas sans conséquence sur le commerce entre la Côte d’Ivoire et le Mali, dans le cadre de l’importation de bétail en provenance de ce pays, a fait craindre le consommateur ivoirien. Pour rassurer la population ivoirienne et s’assurer que la crise malienne n’aura pas d’impact sur l’approvisionnement en bétail, le ministre Dosso, ministre des ressources animales et halieutiques, a rencontré, le vendredi 21 Aout dernier, les acteurs de la filière bétail, à son Cabinet. Il s’agit de SAWADOGO Issaka, président de la Confédération des fédérations nationales de la filière bétail et viande d’Afrique de l’Ouest (COFENABVI) et Ibrahima CISSE président national de la Fédération de la filière bétail. « Face à la crise malienne, j’ai tenu à vous rencontrer pour qu’ensemble nous puissions analyser la situation compte tenu du fait qu’un grand nombre de nos fournisseurs en bétail provient du Mali. Pour nous, il n’était pas question de subir les déficits qui pourraient être engendrés du fait de cette crise. Alors j’ai reçu les conclusions, je suis heureux de savoir que cette crise ne causera pas beaucoup de problèmes à l’approvisionnement de la Côte d’Ivoire même si nous avons constaté quelques baisses ». SAWADOGO Issaka et Ibrahima CISSE ont rassuré « qu’il n’y aura pas de pénurie en bétail sur le marché ivoirien ». Et de rassurer que tout a été mis en œuvre pour que le marché ivoirien ne connaisse pas de rupture dans son approvisionnement. Dr Dagnogo Komissirri, Directeur de l’Abattoir de Port Bouët, s’est voulu, à son tour, rassurant « Nous avons des stocks de bétail à Tengréla ce qui signifie que la Côte d’Ivoire n’a pas de souci d’approvisionnent en bétail surtout que le Burkina Faso ravitaille à plus de 80% notre marché. Le rétablissement de la ligne ferroviaire va être un atout pour l’approvisionnement du marché ». Après les différents exposés, le ministre s’est dit rassuré par les nouvelles et a promis de s’engager personnellement dans les moindres détails pour que le marché ivoirien ne connaisse pas de rupture en approvisionnement de bétail.


source: news.abidjan.net

A voir aussi