Algérie : Chlef , plus de 800 contrats d’assurance agricole signés depuis début 2017

  • 16 août 2017 / Actualité / 598 / Emerging Africa


Algérie : Chlef , plus de 800 contrats d’assurance agricole signés depuis début 2017

Plus de 800 contrats d’assurance contre les risques agricoles ont été signés depuis le début de l’année entre les agriculteurs et la Caisse régionale de mutualité agricole (CRMA) de la wilaya de Chlef, a-t-on appris mardi du directeur de cette structure.

La CRMA de Chlef a enregistré la signature de plus de 800 contrats d’assurance contre les risques agricoles depuis le début de l’année 2017, avec une hausse de l’ordre de 200 à 300 contrats comparativement à l’année dernière, a indiqué M. Roubaine, expliquant cette croissance par une prise de conscience chez les agriculteurs pour l’importance de cette opération. Le même responsable a fait état des démarches entreprises par ses services

afin d’atteindre un taux de 60 % de contrats d’assurance agricole en 2018, contre un taux de 50 % cette année (le même que celui des contrats automobiles). Il a fait part, en outre, de l’ouverture de quatre (4) nouveaux bureaux à El Karimia, Oued Sly et Chlef, dans le cadre du rapprochement des prestations de la CRMA de l’agriculteur. Selon les explications fournies par M. Roubaine, la CRMA assure de nombreuses formules d’assurance agricole, dont l’assurance contre la grêle, le gel, les vents chauds, les tempêtes et les inondations, en plus de l’assurance des récoltes et des animaux. Il a également souligné l’importance du nouveau pack assurance confiance « Ta’mine Ethika » relatif aux exploitations agricoles ne dépassant pas les cinq (5) hectares, ainsi que les élevages de vaches de pas plus de cinq (5) têtes. Le pack assurance confiance est une opportunité offerte aux petits Fellah, soit 70 % des agriculteurs de la wilaya, pour assurer leurs récoltes contre différents risques liés aux incendies et la grêle, au même titre que leur bétail contre les accidents et les intoxications, entre autres, et ce, à un prix symbolique, a indiqué le chargé du service production à la CRMA, Abdelaziz Laidani. Le même responsable a mis l’accent, à cet effet, sur les multiples facilitations et incitations assurées aux agriculteurs, comme l’échelonnement de leurs cotisations et le versement des indemnités avant le rapport d’expertise, dans certaines filières agricoles. A titre indicatif, le montant des indemnités relatives aux dégâts occasionnés aux agriculteurs, suite aux inondations enregistrées dans la wilaya en janvier dernier, a été estimé à 140 millions de dinars, outre 40 autres millions de dinars relatifs aux pertes dues aux incendies et aux vents chauds. Des campagnes de sensibilisation son régulièrement organisées par la CRMA pour sensibiliser les agriculteurs locaux sur l’intérêt d’assurer leurs exploitations et récoltes, tandis qu’un plan de travail a été fixé en vue de l’ouverture d’un bureau au niveau de chaque commune de la wilaya pour de consacrer davantage le concept des prestations de proximité, a signalé la même source.


source: Algerie 360°

A voir aussi