algérie : casnos-cnrc , le projet d'interconnexion en voie de finalisation...

  • 23 août 2017 / Actualité / 297 / Emerging Africa


algérie : casnos-cnrc , le projet d'interconnexion en voie de finalisation...

La Caisse nationale de sécurité sociale des non-salariés poursuit sa modernisation. Une interconnexion avec le Centre national du registre du commerce «est en voie de finalisation», annonce Youcef Acheuk, DG de la Casnos, joint au téléphone. Le projet s’inscrit en droite ligne avec l’orientation des deux institutions qui veulent suivre de près le train du développement technologique. En quoi consiste au juste ce projet commun? M. Acheuk fait savoir que le principe consiste en une base de données qui permet à la Casnos de disposer de toutes les informations sur les personnes inscrites au CNRC. Sollicité pour davantage d’éclaircissements, le premier responsable de la Casnos s’est contenté de dire que les détails «seront communiqués au moment opportun». Avec plus de 1,8 million de travailleurs non-salariés, affiliés actifs, dont près d’un million ont régularisé leur situation en matière de cotisation, la Casnos ne veut pas s’arrêter en si bon chemin. Elle a enregistré une augmentation des recettes de 93%, de 37% de nouveaux affiliés et de 43% pour le nombre d’affiliés à jour en matière de cotisation. M. Acheuk ne cesse de rappeler que l’affiliation et la cotisation sont des «obligations légales et permettront aux assurés de bénéficier d’une couverture sociale, notamment en matière d’assurance maladie et de maternité, d’invalidité et de retraite». Quant à l’organisation, 49 agences de wilaya (2 agences pour la wilaya d’Alger) ont été mises en place et 137 nouvelles structures de proximité ont été implantées pour assurer une amélioration de la qualité des prestations. Par ailleurs il y a lieu de rappeler que depuis 2016, la Casnos, forte d’une bonne santé financière, ne cesse d’enchaîner des acquis et non des moindres. Le plus édifiant est cette application informatique qui permet aux pharmaciens de voir, sur base de données, la liste des médicaments pris par le malade. Entre autres… La Casnos a également affirmé que des moyens ont été mobilisés pour renforcer et affiner les opérations de contrôle des travailleurs non-salariés non encore affiliés ou affiliés débiteurs de cotisation. Les moyens des agents de contrôle de la caisse ont été renforcés par la mise à leur disposition d’un système mobile de consultation et d’affiliation d’office des travailleurs non-salariés qui ne sont pas affiliés et qui ne se présentent pas aux agences de la Caisse pour régulariser leur situation. Pour chaque année de cotisation validée, le pourcentage fixé est égal à 2,5% du revenu annuel soumis à cotisation. Ce dernier constitue l’assiette devant servir de base au calcul de la pension. Pour le cas des moudjahidine, on relève que les années de participation à la guerre de Libération nationale sont comptées double et validées à 3,5 % par an.
    Fouad Irnatene


source: el moudjahid

A voir aussi